John Cryan, président du directoire de Deutsche Bank. REUTERS/Kai Pfaffenbach/File Photo

Les salariés de Deutsche Bank ne pourront plus envoyer de SMS ni de messages via les applis WhatsApp ou iMessage depuis leurs téléphones professionnels (ou privés s'ils sont utilisés dans un cadre professionnel), rapporte le quotidien belge L'Echo.

Avec cette mesure, qui sera effective dans les trois mois, la première banque allemande veut se mettre à jour en matière d'exigences réglementaires et légales. 

Le problème des SMS et des échanges via WhatsApp ou iMessage est que la banque ne peut pas les garder en archives. Chose qui est, en revanche, possible pour les emails.

Selon Bloomberg, Deutsche Bank souhaite aussi restaurer son image, dans le cadre de la grande restructuration lancée par l'arrivée de John Cryan à la tête de l'institution en juin 2015.

La réputation de la première banque allemande s'est fortement dégradée à cause de son rôle dans de nombreux scandales financiers, parmi lesquels la crise des emprunts immobiliers toxiques, la manipulation des taux interbancaires et le blanchiment d'argent en Russie. 

En juillet 2012, Deutsche Bank avait aussi détruit par accident 428 enregistrements téléphoniques, alors que l'Autorité des services financiers britannique lui avait ordonné de les conserver. 

Enfin, en décembre 2016, Deutsche Bank a conclu un accord de principe avec la justice américaine pour régler en échange de 7,2 milliards de dollars le contentieux sur la vente de titres financiers à risque adossés à des crédits immobiliers "subprime" entre 2005 et 2007.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les banquiers de JPMorgan n'ont plus le droit de lire le Financial Times au bureau

VIDEO: Les desserts de ce chef cuisinier ressemblent à s'y méprendre à des pizzas, hamburgers et hotdogs