Publicité

Les cadres gagnent en moyenne deux fois plus que les employés en France

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les cadres gagnent en moyenne deux fois plus que les employés en France
Les cadres gagnent 29,2 euros de l'heure en moyenne, contre 13,55 euros pour les employés. © Luis Alvarez/Getty Images
Publicité

Entre les cadres et les employés, le salaire horaire moyen varie du simple au double en France. C'est le constat dressé par l'Insee dans une étude publiée le 10 septembre. Les cadres gagnent en moyenne 29,2 euros de l'heure contre seulement 13,5 euros pour les employés, selon les chiffres de l'Institut national de la statistique, qui remontent à 2018. Le salaire horaire brut moyen s'établit globalement à 18,1 euros hors apprentis, dans les entreprises privées et publiques de 10 salariés ou plus, soit 8,2 euros de plus que le niveau du Smic cette année-là.

Les ouvriers gagnent quant à eux en moyenne 13,8 euros de l'heure. Le niveau de diplôme joue un rôle important dans la mesure où les titulaires d'un Bac+5 ou plus bénéficient d'un salaire moyen de 27,7 euros en France, supérieur de 81% au montant perçu par celles et ceux ne disposant que du Bac (15,3 euros), et près deux fois plus important que le salaire des titulaires au plus d'un brevet des collèges (13,9 euros).

À lire aussi — Les femmes ont encore une rémunération inférieure de 28,5% en moyenne à celle des hommes dans le privé

Le salaire des femmes reste en moyenne 17% inférieur à celui des hommes

La rémunération varie aussi fortement selon le secteur dans lequel évolue le salarié. C'est dans la finance et l'assurance que le salaire horaire moyen est le plus élevé, à 25,3 euros. Et dans l'hébergement et la restauration qu'il est le plus faible, à 13,8 euros.

Les femmes subissent toujours une rémunération moins bonne que celle des hommes. Leur salaire horaire moyen, dans les entreprises de 10 salariés ou plus, reste inférieur de 17% à celui de la gent masculine, pour s'établir à 16,4 euros en 2018, contre 19,7 euros pour les hommes.

"L'écart se réduit à 10% en tenant compte des autres caractéristiques observables (âge, diplôme, type de contrat, temps de travail, ancienneté dans l'entreprise, secteur d'activité, public ou privé..., ndlr), notamment du fait que les femmes sont moins souvent cadres ou sont surreprésentées dans les secteurs les moins rémunérateurs, comme la santé ou les services auprès des ménages", souligne l'Insee.

À lire aussi — 5 techniques pour mieux négocier son salaire en visioconférence

Découvrir plus d'articles sur :