Les 8 choses à savoir dans la tech ce matin

La photo du tunnelier d'Elon Musk, appelé The Boring Company. Elle a depuis été retirée d'Instagram.

Voici les 8 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce vendredi 28 avril 2017.

1. Le patron de Google vient d'expliquer comment il gagnera de l'argent avec Maps — et ça ressemble fort à plus de pub.

2. Amazon a dépassé les attentes de Wall Street au premier trimestre 2017. La firme rapporte des revenus de 35,71 milliards de dollars contre 35,3 milliards attendus. C'est plus de 6 milliards de plus que l'an dernier à la même période.

3. Google a également surpassé les attentes de Wall Street, tandis que Microsoft est arrivé juste en-dessous. Microsoft a en revanche montré que son entreprise de cloud se portrait au mieux.

4. Une employée de SpaceX a pris la première photo du gros tunnelier développé par Elon Musk. Le PDG de Tesla et SpaceX rêve de creuser des tunnels sous Los Angeles pour désengorger le trafic de la ville. Le tunnelier s'appelle "The Boring Company", un jeu de mot avec le mot "forage" en anglais.

5. Le responsable des voitures autonomes chez Uber est mis de côté pendant qu'il sera au coeur du procès qui oppose Google à Uber. Pour rappel, c'est un des plus gros procès de la Silicon Valley qui est en train de se jouer.

6. Alstom et Airbus s’unissent pour empêcher des hackers de prendre le contrôle de moyens de transports. L'enjeu est de protéger l’industrie du transport face à la croissance des cyber-attaques, notamment liées à l’expansion de l’internet des objets (IOT) et du transfert de millions de données numériques.

7. Total entre au capital d'une startup lilloise qui connecte les voitures à leur environnement. Xee compte en profiter pour aller plus vite que Google sur son propre terrain de jeu comme l'utilisation de l'intelligence artificielle dans la gestion des données captées.

8. Didi Chuxing, le rival chinois d'Uber serait proche de boucler une levée de fonds qui le valorisera à 50 milliards de dollars. Il pourrait lever jusqu'à 6 milliards de dollars (5,5 milliards d'euros).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les algorithmes sont 'une arme de destruction mathématique' qu'il faut encadrer, dit une data scientist à TED

VIDEO: Cet exemple avec une balle de ping pong démontre comment un peu d'alcool peut rendre plus créatif