Les 7 choses à savoir dans la tech ce matin

REUTERS/Lucas Jackson

Bonjour! Voici les 7 choses importantes à savoir dans les nouvelles technologies et la vie numérique, ce lundi 30 juillet 2018.

1. Google interdit sur Play Store les applis de minage de crypto-monnaies. En revanche, la plateforme autorise "les applis qui gèrent à distance ce processus de validation".

2. La dernière folie sur Internet est de poster des vidéos de vous en train de danser près de voitures en circulation sur le hashtag #InMyFeelings Challenge. Ce phénomène viral rappelle le Mannequin Challenge, mais s'avère plus dangereux. 

3. Twitter va suspendre les comptes des personnes qui laissent des commentaires injurieux à répétition sur les vidéos en direct de Periscope. L'association Amnesty International avait déjà alerté qu'il y avait trop de messages d'harcèlement sur la plateforme. 

4. Facebook est accusé de saper les efforts de l'aide internationale en Birmanie car elle propage des informations mensongères sur les Rohingyas. C'est ce qu'affirme un rapport rédigé par des politiciens britanniques. 

5. San Francisco est un 'nirvana' pour la principale agence de renseignement chinoise — et le centre d'une guerre d'espions de plus en plus intense. D'autant plus que les entreprises tech ne sont pas préparées à faire face à de l'espionnage. 

6. Le fabricant de puces informatiques ARM, détenu par SoftBank, devrait racheter l'entreprise d'analyses de données Treasure Data. Il s'agit d'un nouvel effort d'ARM pour percer sur le marché de l'IoT. 

7. L'ancien astronaute français Jean-François Clervoy dit que des humains auront marché sur Mars avant 2050. "C'est très difficile de se poser sur Mars, mais on ira et nous, les Européens, on sera toujours aux côtés de la NASA", a-t-il déclaré à FranceInfo.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : San Francisco est un 'nirvana' pour la principale agence de renseignement chinoise — et le centre d'une guerre d'espions de plus en plus intense

VIDEO: Voici tout ce qui ne va pas avec les smartphones Android