Publicité

Les détenteurs de bitcoins ont subi une perte nette historique de plus de 2,5 Mds$ la semaine dernière

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les détenteurs de bitcoins ont subi une perte nette historique de plus de 2,5 Mds$ la semaine dernière
Les mineurs de bitcoins voient de l'or malgré la récente chute de la cryptomonnaie. © © NurPhoto/Getty Images
Publicité

La semaine dernière a été une "capitulation pour les livres d'histoire" en bitcoin, selon la société de données et d'intelligence blockchain Glassnode. Du 17 au 24 mai, les détenteurs de bitcoins ont réalisé des pertes nettes de 2,56 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros environ), selon les données du cabinet. Il s'agit d'une augmentation de 185% par rapport à la précédente plus grande perte hebdomadaire des détenteurs de bitcoins, qui a eu lieu lors de la vente "Covid-19" en mars 2020.

Le nombre d'entités uniques sur la chaîne qui détiennent un bénéfice a également chuté au cours de la semaine à 76%, après avoir atteint un pic de plus de 90% à la fin de 2020 et au début de 2021.

À lire aussi — Voici pourquoi ces 5 petits épargnants ont décidé d'investir dans le bitcoin

Le prix du bitcoin est passé de plus de 45 000 dollars le 17 mai à 30 000 dollars par pièce avant de se redresser à la fin de la semaine. Glassnode a décrit les événements de la semaine comme un exemple de peur, d'incertitude et de doute dans la communauté crypto. Toutefois, selon l'entreprise, une grande partie des dépenses récentes ont été effectuées par des "détenteurs à court terme", qui ont acheté des bitcoins au cours des trois à six derniers mois.

Un léger rebond du bitcoin ces derniers jours

La crise du bitcoin a commencé le 12 mai lorsque Elon Musk a déclaré que Tesla n'accepterait plus la cryptomonnaie comme moyen de paiement en raison de son impact environnemental. Ensuite, le vice-premier ministre chinois Liu He et le Conseil des affaires d'État ont réitéré leurs précédents appels à limiter l'extraction et le commerce de cryptomonnaies en Chine, ce qui a accentué la baisse.

Cette semaine, le bitcoin s'est redressé pour s'échanger autour de 38 000 dollars par pièce et un certain nombre de développements potentiellement haussiers ont eu lieu.

Tout d'abord, Elon Musk et le célèbre évangéliste du bitcoin Michael Saylor se sont entretenus avec des mineurs de bitcoin nord-américains, qui se sont engagés à publier des statistiques sur l'utilisation actuelle et prévue des énergies renouvelables. Le patron de Tesla a qualifié ce développement de "potentiellement prometteur" dans ce qui semble être un nouveau ton de la part du PDG milliardaire.

Ray Dalio a également déclaré posséder "quelques bitcoins" dans une interview accordée à CoinDesk lundi. Le gestionnaire de fonds spéculatifs milliardaire a ajouté qu'il préférait posséder des bitcoins plutôt que des obligations dans cet environnement inflationniste.

Malgré l'impulsion d'Elon Musk, de Ray Dalio et Michael Saylor, le bitcoin n'a pas encore dépassé la barre des 40 000 dollars par pièce et il est toujours en baisse d'environ 40% par rapport à son record de 63 729,50 dollars.

Version originale : Will Daniel/Markets Insider

À lire aussi — Les arnaques au bitcoin et aux cryptomonnaies repartent à la hausse, voici comment les éviter

Découvrir plus d'articles sur :