Les données personnelles de millions d'influenceurs Instagram étaient dans une base non sécurisée

La base de données rendue publique contenait des informations sur des millions d'utilisateurs vedettes d'Instagram, y compris leurs coordonnées privées, leur nombre d'abonnés et leur localisation géographique. AP Photo/Luca Bruno

Des millions d'influenceurs et de personnalités du réseau social Instagram ont vu leur adresse e-mail et leur numéro de téléphone personnels être exposé sur internet dans une base de donnés non sécurisée, rapporte TechCrunch ce lundi 20 mai. Selon le magazine spécialisé, la base de données en accès libre contenait les informations privées de millions d'utilisateurs vedettes d'Instagram. Au total, ce sont plus de 49 millions de célébrités, de blogueurs, de marques et autres utilisateurs influents qui ont été touchés par cette fuite. 

Contacté par Business Insider US, un porte-parole d'Instagram a déclaré que les équipes de l'entreprise "examinaient le problème" pour comprendre si les données privées ont été obtenues via le réseau social de partage de photos ou non. "La captation de données et les fuites de toutes sortes vont à l'encontre de nos conditions d'utilisations. Nous prendrons des mesures contre tous les sites qui ne respectent pas ces conditions", a poursuivi le porte-parole d'Instagram.

La base de données aurait été créée par la firme de marketing spécialisée dans les réseaux sociaux Chtrbox, qui est basée en Inde. D'après TechCrunch, la base de données a été retirée d'internet peu de temps après que le magazine ait contacté Chtrbox. La base de données, qui contenait également des informations publiques telles que le nombre d'abonnés et la localisation géographique, a été utilisée pour déterminer la "valeur" de chaque compte Instagram et tenter d'estimer combien coûterait la prestation d'un influenceur pour une publicité ou une publication sponsorisée d'une marque, indique TechCrunch.

Instagram précise qu'il s'est adressé à Chtrbox "pour comprendre d'où venaient ces données et comment elles avaient été rendues publiques".

Version originale : Paige Leskin/Business Insider 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Votre mobile peut être piraté via Whatsapp, faites vite la mise à jour

VIDEO: Voici les effets des champignons hallucinogènes sur votre cerveau et votre bien-être