Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les égyptologues pensent avoir trouvé la chambre secrète où la reine Néfertiti a été enterrée

Les égyptologues pensent avoir trouvé la chambre secrète où la reine Néfertiti a été enterrée
© Hojas/Getty Images

Depuis des années, la célèbre tombe du roi Toutânkhamon, vieille de 3 300 ans, fait l'objet d'une théorie controversée : les restes de la reine Néfertiti se trouvent juste derrière ses murs. Une équipe de scientifiques dirigée par Mamdouh Eldamaty, l'ancien ministre égyptien des antiquités, semble avoir récemment confirmé cette théorie. Les chercheurs ont étudié le tombeau à l'aide d'un radar à pénétration de sol et ont découvert un espace jusqu'alors inconnu près de la sépulture du roi Tut. La zone découverte fait environ 2,5 mètres de haut et 2,5 mètres de long.

La théorie de l'enterrement de Néfertiti a été avancée pour la première fois en 2015 par un égyptologue britannique qui a déclaré qu'il pourrait y avoir des chambres secrètes derrière la tombe du roi Tut. Cette théorie a été étayée par des recherches initiales menées plus tard cette même année. Trois ans plus tard, une autre équipe a trouvé des preuves réfutant la théorie. En utilisant un radar, Franco Porcelli et son équipe ont passé trois ans à explorer la zone autour de la tombe du pharaon et ont conclu qu'il n'y avait rien à cet endroit. "C'est peut-être un peu décevant", avait-il déclaré à NPR en 2018.

A lire aussi — Voici comment un corps vieux de plus de 3 millénaires a pu être si bien conservé grâce à la momification

Mais ce mercredi 19 février 2020, l'équipe de Mamdouh Eldamaty est entrée en lice. Le journal scientifique Nature a publié les détails du rapport inédit de son équipe, qui montre d'autres preuves d'une enceinte secrète qui pourrait contenir les restes de Néfertiti. L'équipe a présenté ses recherches au Conseil suprême des antiquités d'Égypte au début du mois de février.

Cette découverte révolutionnaire est "extrêmement excitante", a déclaré Ray Johnson, un égyptologue de l'Université de Chicago qui ne faisait pas partie de l'équipe de recherche. "Il est clair qu'il y a quelque chose de l'autre côté du mur nord de la chambre funéraire", a-t-il déclaré à Nature. La tombe du roi Toutânkhamon a été découverte pour la première fois il y a près d'un siècle, en 1922. Le pharaon est mort mystérieusement à 19 ans en 1323 avant JC après avoir régné pendant 10 ans. (Les experts pensent qu'il est mort de la gangrène, bien qu'ils aient auparavant cru qu'il avait été assassiné).

Markus Schreiber/AP Photo

La plus grande découverte archéologique jamais faite

Si certains sont ravis de cette nouvelle découverte, d'autres restent sceptiques. La technologie utilisée par l'équipe d'Eldamaty n'est pas fiable, selon Zahi Hawass, un ancien ministre égyptien des antiquités. Elle n'a "jamais fait de découverte sur aucun site en Égypte", a-t-il déclaré à la revue Nature.

L'emplacement de la tombe de Néfertiti est depuis longtemps un mystère. Si sa dépouille était découverte, ce serait une avancée scientifique importante, selon Nicholas Reeves, le scientifique britannique qui a été le premier à suggérer que la reine était enterrée près de la tombe du roi Toutânkhamon.

Néfertiti était connue comme la grande épouse royale du pharaon Akhenaton. Mais certains égyptologues pensent qu'elle a été promue au rang de co-régente avec Akhenaton et qu'elle a gouverné l'Egypte avec lui avant sa mort. D'autres théorisent que Néfertiti aurait pu gouverner — mais elle aurait été déguisée en homme. Quoi qu'il en soit, Nicholas Reeves a dit à la Nature : "si Néfertiti a été enterrée en tant que pharaon, cela pourrait être la plus grande découverte archéologique jamais faite."

Version originale : Isaac Scher/Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :