Les Etats-Unis obligent les demandeurs de visa à déclarer leurs comptes Facebook ou Twitter

Les Etats-Unis obligent les demandeurs de visa à déclarer leurs comptes Facebook ou Twitter

Les Etats-Unis demandent désormais de déclarer tous vos profils sur les réseaux sociaux. Crédit : Agus Dietrich/Unsplash

C’est une nouvelle directive mise en place par l’administration Trump. Selon le journal The Hill, depuis vendredi, un demandeur de visa doit déclarer les comptes qu'il détient sur les réseaux sociaux. Une mesure qui concerne tous ceux qui veulent se rendre aux États-Unis et pour tous les types de visas : des longs séjours aux visas touristiques. A noter cependant que pour les pays, comme la France, dont la demande de visa touristique s'effectue via une autorisation électronique (Esta), cette déclaration est optionnelle.

Cette nouvelle politique étend une mesure prise en 2017, qui autorisait déjà un agent américain à demander davantage de renseignements sur la vie numérique d’un demandeur de visa. Si cette initiative ne concernait que 1% des individus entrant aux États-Unis, ce sont désormais quinze millions de demandeurs annuels de visas qui sont concernés.

En pratique, lors de la demande, la demandeur doit lister tous les réseaux sociaux sur lesquels il détient un compte : Facebook, Instagram, Twitter ou tout autre réseau numérique via un formulaire. Il sera également possible de cocher une case déclarant ne détenir aucun compte sur ces réseaux. L’administration prévient cependant, pour ceux qui seraient tentés de cacher leur vie numérique : un mensonge sur la demande de visas concernant vos réseaux sociaux peut avoir "de sérieuses conséquences".

La sécurité nationale en priorité absolue

Le département d’État américain a expliqué la mise en place de cette nouvelle politique par le fait que "la sécurité nationale est notre priorité absolue lors de l’attribution des visas et tous les voyageurs et les immigrants qui souhaitent se rendre aux États-Unis font l’objet d’un contrôle de sécurité approfondi […] Nous travaillons constamment à trouver des mécanismes pour améliorer nos processus de filtrage afin de protéger les citoyens américains".

Radio Canada rappelle qu’en plus de leurs antécédents sur les réseaux sociaux, les demandeurs de visa doivent désormais fournir tous les numéros de téléphone et adresses électroniques utilisés au cours des cinq dernières années. À noter que pour le moment, la mesure ne s’applique pas pour la France. En effet, pour rentrer sur le territoire américain, les ressortissants français, comme une trentaine d'autres nationalités, n’ont qu’une autorisation électronique (Esta) à remplir. Sur le site officiel pour faire la demande, le formulaire de renseignements liés aux réseaux sociaux est pour le moment optionnel.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Pourquoi le Québec recale des milliers de candidats à l’immigration, dont de très nombreux Français

VIDEO: Un restaurant à Londres sert des petits déjeuners avec un œuf d'autruche — c'est 24 fois plus gros que celui d'une poule

  1. jonic

    "les demandeurs de visa doivent désormais fournir tous les numéros de téléphone et adresses électroniques utilisés au cours des cinq dernières années".
    Eh bien. En plus de ne pas avoir de compte facebook et autres, j'ouvre une adresse g.mail chaque fois que je m'enregistre quelque part ou que je fais un commentaire, ce qui fait que je dois avoir utilisé peut-être un demi-milliers d'adresses e-mail en cinq ans. Ils auront un formulaire assez grand?

Laisser un commentaire