Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les Français se ruent dans les magasins de jouets juste avant le confinement pour préparer Noël

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les Français se ruent dans les magasins de jouets juste avant le confinement pour préparer Noël
© pxfuel

À quelques heures du confinement, les Français se ruent dans les magasins de jouets. Ce jeudi 29 octobre, l'affluence est au rendez-vous en points de vente, comme le confirme notamment l'enseigne JouéClub dans un communiqué de presse : "Aujourd'hui est une journée clé pour les consommateurs. À 11h, les ventes sont en croissance de plus de 100% par rapport à l'an dernier". Et d'enfoncer le clou : "Les premiers retours des magasins montrent des clients en panique, inquiets de ne pouvoir faire leurs achats de Noël". Contacté par Business Insider France, JouéClub confirme aussi que sur la journée de mercredi 28 octobre, les ventes ont été multipliées par quatre par rapport à l'année précédente. Une enseigne concurrente nous confirme également une vraie affluence en magasin ce jeudi.

Autre exemple, France Bleu Nord, dans un tweet publié ce jeudi matin (voir ci-dessous), montre une foule importante dans le magasin PicWicToys situé à La Sentinelle, dans le Nord (59). Après les annonces d'un confinement national, les Français semblent donc vouloir anticiper au maximum leurs cadeaux de Noël. La peur d'un confinement plus long que les quatre semaines annoncées mercredi soir par Emmanuel Macron serait bien présente. L'Elysée envisagerait en effet d'étendre le confinement sur une durée totale de huit à douze semaines, selon Europe 1.

A lire aussi — La liste des commerces qui pourront rester ouverts pendant le confinement

45% du chiffre d'affaires des magasins de jouet est réalisé sur les mois de novembre et décembre

Si les consommateurs semblent au rendez-vous ce jeudi, l'inquiétude est grande pour les enseignes de jouets qui réalisent "45% de leur chiffre d'affaires annuel sur la période de novembre à décembre", selon l'enseigne JouéClub. Dans une lettre ouverte au gouvernement, Philippe Gueydon, directeur général de King Jouet, plaide pour inscrire les magasins de jouet comme "commerces essentiels", et de garantir leur ouverture pendant la période de confinement. "Je suis en colère d'imaginer que les hypermarchés pourront continuer librement à ouvrir aux clients leurs rayons de jouets", assure-t-il, s'en prenant aussi aux "pure players internet" comme Amazon ou Cdiscount.

L'enseigne JouéClub demande aussi de son côté à ce que les magasins de jouets soient "inscrits dans la liste des secteurs de première nécessité", afin de ne pas être trop pénalisée pendant cette période cruciale. Les enseignes spécialisées comme JouéClub, la Grande Récré, King Jouet, PicWicToys, ou encore Oxybul, réaliseraient 40% des ventes du marché sur les mois de novembre et décembre, devant les hypermarchés qui se situeraient à 30% de parts de marché.

À lire aussi — Pourquoi beaucoup de jouets seront en rupture de stock ce Noël

Découvrir plus d'articles sur :