Les gains que Julian Alaphilippe a amassés sur le Tour de France

Les gains que Julian Alaphilippe a amassés sur le Tour de France

Le coureur Julian Alaphilippe lors de la 9e étape du Tour de France 2019. REUTERS/Christian Hartmann

Le coureur français Julian Alaphilippe a fait sensation sur le Tour de France 2019. A deux jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées, le 28 juillet, il roulait encore avec le maillot jaune sur les épaules. Une tunique qu'il a portée sans interruption entre la 8e et la 19e étape du Tour. Au fil des jours, le leader de la formation Deceuninck-Quick Step a aussi engrangé de nombreux gains, acquis de différentes façons. D'une part, grâce aux bonnes positions auxquelles il a fini bon nombre d'étapes, d'autre part grâce à la rente quotidienne de 500 euros auquel donne droit le port du maillot jaune, selon le règlement du Tour de France. 

Le vainqueur des classiques Milan-San Remo et la Flèche wallone au printemps dernier n'a pas réussi à conserver la première place du classement général à l'issue de la compétition, ni à finir sur le podium. Mais sa cinquième place lui donne tout de même droit à 50 000 euros de gains, contre 500 000 euros empochés pour le vainqueur du Tour, le Colombien Egan Bernal. De plus, le coureur français, qui a passé au total 14 jours en jaune, a reçu le prix du "Super combatif", lui conférant 20 000 euros supplémentaires

Voici également le détail des gains que Julian Alaphilippe a décrochés à chaque étape :  

  • 3e étape : 11 000 euros pour avoir fini premier à l'arrivée à Epernay, dans la Marne ;
  • 5e étape : 600 euros pour sa 10e place sur la ligne d'arrivée ;
  • 6e étape : 780 euros pour sa sixième position ;
  • 8e étape : 2 800 euros pour sa troisième place ;
  • 10e étape : 540 euros pour sa 11e position ;
  • 11e étape : 300 euros pour sa 17e place ; 
  • 13e étape : 11 000 euros pour sa première place à l'arrivée à Bagnères-de-Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées ; 
  • 14e étape : 5 500 euros pour se deuxième position à l'arrivée et 450 euros pour sa deuxième place en haut du col hors catégorie du Tourmalet, derrière le Français Thibaud Pinot ;
  • 15e étape : 540 euros pour sa 11e place ; 
  • 16e étape : 300 euros pour sa 20e position ; 
  • 18e étape : 340 euros pour sa 14e place. 

Au total, les primes engrangées lors des différentes étapes s'élèvent ainsi à 34 150 euros. A cela s'ajoute 7 000 euros de rente pour les 14 jours que Julian Alaphilippe a passés en jaune. Primes et rente cumulées, le coureur français a donc amassé 41 150 euros. Si l'on y ajoute les 50 000 euros pour sa cinquième place à la fin de la compétition et les 20 000 euros pour le prix du "Super combatif", il finit donc ce Tour de France avec 111 150 euros de gains au total.

Des gains traditionnellement partagés

Les primes remportées par l'ensemble des coureurs d'une formation sont traditionnellement mises en commun et partagées, le cyclisme sur route ne se résumant pas à des exploits individuels et la stratégie de l'équipe étant déterminante.

Au-delà des primes remportées lors des courses et différents tours auxquels ils participent pendant l'année, les coureurs cyclistes bénéficient d'un salaire versé par leurs équipes respectives. La majorité d'entre eux gagnent bien moins d'un million d'euros par an. Mais quelques coureurs parmi les plus en vue, comme le Slovaque Peter Sagan ou le Gallois Geraint Thomas, peuvent bénéficier d'un salaire annuel de plusieurs millions d'euros. Julian Alaphilippe, membre de l'équipe belge Deceuninck-Quick Step, ne serait pas loin du million d'euros bruts, selon le site Sportune.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 15 villes françaises championnes de la mobilité

VIDEO: Ce drone-satellite électrique conçu par Airbus vient de battre le record du plus long vol

  1. pascal

    Sur le Tour chaque coureur partage le cumul de ses primes avec l'ensemble des membres de son équipe mécanos compris.

  2. Zelda

    Pas cher payé vu les efforts et la température. Si c'est pour gagner de l'argent, il vaut mieux jouer au foot !

Laisser un commentaire