Les géants du streaming comme Netflix et Amazon Prime réfléchissent à un moyen d'empêcher le partage de mot de passe

Shutterstock

L'industrie du streaming perd des milliards de dollars chaque année à cause des personnes qui partagent leurs comptes et mots de passe sur les plateformes sans payer. Des entreprises comme Netflix et Amazon Prime cherchent des moyens de réprimer cette pratique, selon un récent article de Bloomberg. L'alliance dédiée à la lutte contre le piratage en ligne — l'Alliance for Creativity and Entertainment (ACE), qui compte Amazon, Netflix, HBO et Disney comme membres — discute en ce moment de la question du partage de mots de passe et des fonctionnalités qui pourraient l'en empêcher.

Selon l'article, certaines tactiques pour empêcher le partage illégitime des comptes pourraient être de réinitialiser régulièrement les mots de passe et d'envoyer des codes par SMS aux titulaires des comptes pour leur permettre de continuer à regarder leurs films et séries. Une autre tactique suggérée reposerait sur la restriction de l'accès au compte en fonction de l'emplacement géographique d'un utilisateur. Si quelqu'un utilise une plateforme de streaming via Chromecast ou Apple TV à une adresse différente de celle indiquée dans le compte, il ou elle pourrait être considéré(e) comme illégitime. Mais les appareils mobiles comme les smartphones et les tablettes, du fait de leur mobilité, ne seraient pas limités par un emplacement géographique. Même la reconnaissance d'empreintes digitales pour se connecter au compte a été évoquée, selon Bloomberg.

À lire aussi — 9 utilisateurs français sur 10 des plateformes de streaming comme Netflix partagent leur compte

Les géants du streaming abordent la question avec prudence face aux craintes que ces régulations gâchent l'expérience des utilisateurs légitimes, comme le rapporte Bloomberg. S'il devient difficile de se connecter et d'utiliser la plateforme, les utilisateurs qui payent leur compte pourraient résilier leur abonnement.

Et même si les entreprises réussissaient à réduire le partage de mots de passe, rien ne garantit que les utilisateurs illégitimes iraient s'abonner et payer des plateformes de streaming, selon Mike McCormack de Guggenheim Securities, qui a parlé à Bloomberg.

L'industrie du streaming a conscience que des utilisateurs légitimes partagent gratuitement leur mot de passe, et elle s'efforce de trouver le bon équilibre. Il n'y a pas de règle établie sur le partage de mots de passe, et certaines plateformes de streaming proposent même des abonnements qui permettent de partager un compte avec plusieurs utilisateurs simultanés.

Business Insider US a contacté Netflix, HBO et ACE pour une clarification, mais n'a pas encore eu de réponse.

Version originale : Antonio Villas-Boas/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Amazon ne fera pas comme Netflix : la plateforme ne donnera pas de chiffres d'audience de ses séries

VIDEO: Voici à quoi ressemble le cannabis sous un microscope