Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les gens regardent Netflix de plus en plus longtemps sur leur téléphone — la plateforme envisage un changement radical pour leur plaire

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les gens regardent Netflix de plus en plus longtemps sur leur téléphone — la plateforme envisage un changement radical pour leur plaire
© "Love" est une des séries phare de Netflix. Capture d'écran Netflix.

En trois ans, le temps passé par les Américains à regarder Netflix sur leur smartphone a quasiment doublé. Il est passé de 4,31 milliards de minutes à 7,5 milliards de minutes (soit +42%) entre septembre 2014 et juin 2017.

Cela signifie, comme l'a souligné Quartz ce vendredi 28 juillet, que la taille d'un écran est de moins en moins considérée comme une barrière pour regarder des contenus sur son téléphone.

En moyenne, les propriétaires de smartphone passent dorénavant 30 minutes à regarder des vidéos, alors que ce temps n'était que de 4 minutes en 2012, d'après une récente étude de Zenith Media.

Netflix ne veut pas passer à côté de cette tendance. La plateforme de vidéo à la demande par abonnement envisage d'éditer ses programmes originaux différemment pour les spectateurs sur mobile.

En somme, si deux personnes regardent le même contenu, l'un sur mobile, l'autre sur ordinateur, ils ne verraient pas exactement la même chose.

"Il n'est pas inconcevable de prendre la version originale et de la monter différemment pour le mobile", avait affirmé Neil Hunt, chef de produit chez Netflix, le 15 mars dernier.

"C'est un chemin que nous allons explorer dans les années qui viennent", a-t-il continué.

L'idée serait d'avoir des scènes "mieux visibles" sur un petit écran de smartphone, comme des plans plus resserrés. De quoi inquiéter les puristes, qui ne souhaitent pas que les séries et films bénéficient d'un traitement différent en fonction des plateformes.

Netflix a annoncé au deuxième trimestre de 2017 avoir dépassé les 100 millions d'abonnés dans le monde.

Découvrir plus d'articles sur :