Les gens vendent déjà des choses illégales sur la nouvelle plateforme de commerce de Facebook

ct3q_lxwgaa3x2o

Twitter / @tombornal

Facebook a officiellement dévoilé sa nouvelle plateforme de e-commerce, Marketplace — sorte de concurrente d'eBay — lundi 3 octobre. Et les gens l'utilisent déjà pour vendre des choses contraires aux règles d'utilisation de Facebook comme des drogues, des animaux ou des "services pour adultes".

Par exemple, Business Insider US a repéré des serpent, hérissons nains, poissons ou encore des gens en train de poser lascivement en photo (voir plus d'exemples plus bas).

Un porte-parole de Facebook n'a pas souhaité commenter l'affaire mais les a renvoyés vers les règles de commerce de Facebook, qui interdisent expressément la vente de ces objets et services.

Pour surveiller ce qui est vendu sur Marketplace, Facebook se reposera sur ses employés, qui devront activement chercher les posts qui violent les règles d'usage, ainsi que de se fier aux utilisateurs qui en signaleront.

Facebook a testé Marketplace auprès d'une petite fraction de ses membres depuis quelques mois, mais maintenant le raccourci "Marketplace" remplace carrément le bouton central de l'appli mobile du réseau social pour tous les utilisateurs majeurs de Facebook qui vivent aux Etats-Unis, Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Voici quelques exemples d'objets et services vendus sur Marketplace:

Quelqu'un a essayé de vendre ce serpent pour 300$ mais un porte-parole de Facebook a expliqué que l'annonce avait été retirée.

Voilà une image qui montre une femme qui pose de manière suggestive devant le miroir, ainsi qu'une autre photo de main vide :

 

heres-a-listing-that-shows-a-woman-posing-suggestively-in-the-mirror-and-another-that-simply-shows-an-empty-hand

 

On voit aussi beaucoup de selfies. Certains plus effrayants que d'autres.

were-also-seeing-a-lot-of-selfies-posted-in-marketplace-some-are-scarier-than-others

Quelqu'un a vendu des bébés hérissons pour 50$ pièce.

Bien que Facebook n'interdise pas la vente de nourriture, il est quand même bizarre de voir des gens vendre des tamales.

Les règles de Facebook disent qu'il est interdit de vendre des "objets pour adultes ou des services d'adultes" sur sa plateforme.

facebooks-guidelines-say-adult-items-or-services-cant-be-sold-on-its-network

A Brooklyn, on peut trouver de la marijuana à vendre à côté de quelqu'un qui fait un doigt d'honneur. Facebook interdit la vente de drogues "illégales ou médicales".

Voilà quelqu'un qui vend un poisson fraîchement pêché.

Si vous repérez un contenu offensant, Facebook vous propose de le signaler.

https://twitter.com/zkahn94/status/783040367658663937?ref_src=twsrc%5Etfw

Et voici quelqu'un qui offre ses services d'aide à la ferme pour 1$ dans l'Oklahoma.

and-heres-a-listing-for-a-farm-hand-in-shamrock-oklahoma-for-only-1

Version Originale : Alex Heath / Business Insider

Lire aussi : Voici les choses importantes à savoir sur Marketplace, le concurrent d'eBay lancé par Facebook

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Faut-il boire votre urine si vous êtes dans une situation où votre survie est en jeu?

Contenu Sponsorisé

Voici les trois catégories dans lesquelles E.Leclerc souhaite encourager l'innovation

  1. Même plus besoin de TOR, facebook remplace feu le BlackMarketReloaded et Silkroad.C'est étonnant qu'aucune arme ait été trouvée.

    • Allison Carmichael

      As long as the USA can easily sell weapons to every Tom, Dick and Harry there is no call for FB to do so.

Laisser un commentaire