Les gigantesques feux de brousse en Australie génèrent des orages qui peuvent favoriser d'autres incendies

Un diagramme montrant comment les nuages de pyrocumulonimbus se forment. Bureau of Meteorology, Victoria

Les feux de brousse en Australie sont maintenant si importants qu'ils génèrent leur propre météo, sous forme d'orages géants qui déclenchent ensuite d'autres incendies, selon le Bureau de la météorologie de l'État de Victoria. "Des pyrocumulonimbus se sont développés à des altitudes de plus de 16km dans l'est du Gippsland cet après-midi. Ces tempêtes provoquées par le feu peuvent propager des incendies par la foudre, la formation de braises et la génération de vents violents", a tweeté le bureau lundi.

La photographie satellite montre l'intense fumée générant les nuages atmosphériques :

Les incendies de grande ampleur génèrent par nature de la fumée. Mais leur chaleur peut aussi créer un courant ascendant localisé assez puissant pour créer ses propres changements dans l'atmosphère en altitude. À mesure que la chaleur et la fumée montent, le panache de nuages peut se refroidir, ce qui produit un gros nuage bouffi, rempli de pluie potentielle. Le panache peut aussi disperser des braises et des cendres chaudes sur une plus grande surface.

À lire aussi — Des centaines de milliers d'espèces sont menacées d'extinction, mais les méduses prospèrent dans les eaux chaudes et polluées

Finalement, les gouttelettes d'eau dans le nuage se condensent, générant une averse de pluie. Mais le "front" entre l'air calme à l'extérieur de la zone de feu et un nuage d'orage de pyrocumulonimbus est si aigu qu'il génère aussi des éclairs — lesquels peuvent déclencher de nouveaux feux. Si elle est suffisamment puissante, une tempête de pyrocumulonimbus peut générer une tornade de feu, comme cela s'est produit lors des feux de brousse de Canberra en 2003.

Selon le rapport E360 de l'Université de Yale, les scientifiques craignent que ces dangereux nuages soient en augmentation dans le monde entier, en raison des températures plus chaudes et des incendies plus intenses. Leurs panaches sont si puissants qu'ils peuvent même envoyer de la fumée dans la stratosphère, à une altitude de 10 à 50 kilomètres au-dessus de la surface de la Terre.

Voici une chronologie d'une tempête de pyrocumulonimbus en action, à partir d'un feu australien différent :

Version originale : Jim Edwards/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 15 pays les plus touchés par des événements climatiques extrêmes lors des 20 dernières années

VIDEO: Voici ce qui arrive à votre corps lorsque vous avalez un chewing-gum