La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) a estimé ce mercredi 21 décembre 2016 que les pays européens ne peuvent pas forcer les opérateurs télécoms à conserver toutes les données de leurs utilisateurs.

Selon la CJUE, recueillir et stocker de manière indifférenciée des données de trafic et de géolocalisation permet "de tirer des conclusions très précises concernant la vie privée des personnes dont les données ont été gardées". Une telle intrusion dans la vie privée des citoyens ne pourrait se justifier que par l'objectif de combattre un crime grave. 

D'autre part, selon la CJUE, pour obtenir l'accès à ce type de données, un gouvernement devrait soumettre une demande en amont à un organe indépendant ou à une cour, sauf dans les cas d'extrême urgence.

Ce jugement intervient deux jours après l'attentat au marché de Noël de Berlin, qui avait fait ressurgir des appels des organes de sécurité demandant davantage d'accès aux données privées des utilisateurs.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les renseignements américains ont espionné les téléphones de passagers de vols Air France

VIDEO: L'odeur de la piscine n'est pas due à un trop-plein de chlore dans l'eau — vous allez être surpris