Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les influenceurs voyage sur Instagram sont forcés de trouver de nouvelles façons de gagner de l'argent

Les influenceurs voyage sur Instagram sont forcés de trouver de nouvelles façons de gagner de l'argent
© Jetsetchristina

Christina Vidal, une influenceuse voyage, a connu un grand succès ces dernières semaines. Son activité est principalement gérée sur sa page Instagram JetsetChristina (85 000 followers) et sur son blog Jetsetchristina.com, où elle partage des guides de voyage avec ses lecteurs et gagne des revenus grâce à des voyages payés et des commissions versées par des sites de réservation (affiliation). De nombreux influenceurs qui travaillent principalement dans la catégorie voyage affirment que le parrainage de marques est leur principale source de revenus. Mais à la mi-mars, ce marché lucratif a commencé à décliner fortement en raison de la pandémie de coronavirus, les marques ayant annulé les contrats de marketing des influenceurs et les voyages payés ayant été mis en suspens.

Parallèlement à ces réductions, Christina Vidal a déclaré avoir subi une forte baisse des revenus directs provenant des publicités affichées sur son blog de voyage. Pour se maintenir à flot financièrement, elle a décidé de pivoter et de se concentrer sur ce qui intéresserait davantage son public en ce moment, comme des recettes faciles et un guide des cadeaux de quarantaine. "Je me concentrais sur les voyages de luxe, et ce n'est certainement pas ce à quoi les gens pensaient en mars et en d'avril", explique-t-elle à Business Insider US. "J'ai tout de suite pensé que si les gens ne lisaient les sujets sur les voyages, il fallait que j'écrive sur d'autres choses".

Christina Vidal n'est pas la seule à avoir dû modifier radicalement son contenu ces dernières semaines. Business Insider US s'est entretenu avec plusieurs influenceurs voyage et des experts du secteur sur la manière dont le coronavirus a affecté leurs activités et sur les stratégies sur lesquelles ils se concentrent pour continuer à gagner des revenus et à développer leur lectorat.

Christina Vidal

Se pencher sur de nouvelles catégories de contenu comme le 'lifestyle' et l'alimentation

Les internautes ne recherchent plus les mêmes contenus qu'auparavant, mais ils sont toujours là et sont friands d'autres types de contenus plus pertinents pour la vie à la maison. "Beaucoup d'influenceurs voyage ont encore un public engagé", estime Evan Asano, dirigeant de l'agence de marketing d'influenceurs Mediakix. "En partageant davantage sur eux-mêmes, leurs aventures, leurs luttes, etc., cela tend à les personnaliser davantage. D'une certaine manière, avec certains influenceurs, cela les rapproche de leur public et les aide à diversifier leur contenu".

Le lectorat s'est désintéressé des carnets de voyage à partir de la mi-mars, et de la même façon les recettes publicitaires sur son blog ont chuté, a déclaré Christina Vidal. Quelques semaines plus tard, elle a déclaré que le trafic sur son blog n'avait jamais été aussi élevé (bien que ses tarifs soient toujours en baisse).

Qu'a-t-elle fait pour retrouver son lectorat ? "Mon site web est plus visité qu'il ne l'a jamais été parce que j'écris sur toutes ces choses différentes et que je touche un public beaucoup plus large", explique Christina Vidal. Elle s'est penchée sur d'autres contenus comme l'alimentation et le 'lifestyle', et elle utilise Google pour étudier les résultats de recherche les plus tendances et les nouvelles façons de personnaliser ses articles en fonction de ces recherches.

"L'une de mes publications les plus réussies en ce moment est le cadeau à offrir à vos proches en quarantaine", explique Christina Vidal. "D'après ma propre expérience, je pense que plus j'écris sur les différentes catégories, meilleures sont les opportunités d'avoir un meilleur taux de publicité. Car personne ne dépense en voyages en ce moment".

Lindsay Silberman, une influence voyage qui compte 168 000 followers sur Instagram, a déclaré à Business Insider US qu'elle s'était mise sur son blog et sur Instagram à prodiguer des conseils de beauté, des recommandations de vêtements et des séances d'entraînement à domicile. Elle a récemment dressé une liste de ses vins préférés à moins de 30 dollars pour son blog, qui, selon elle, a connu un "grand succès" auprès de ses lecteurs.

Les parrainages suspendus, les influenceurs se tournent vers les liens sponsorisés

Christina Vidal affirme que ses principales sources de revenus étaient les parrainage de marques, les publicités affichées sur son blog et les revenus d'affiliation obtenus par des liens vers des sites de réservation ou des hôtels. Mais avec les parrainages de marque en chute libre, Christina Vidal s'est concentrée sur les revenus qu'elle tire de son blog et des commissions.

Le nombre d'opportunités de partenariats de Lindsay Silberman a certainement ralenti, concède-t-elle, mais "il ne s'est pas arrêté net". Elle a récemment commencé à accepter des clients en consultation individuelle pour l'optimisation sur les moteurs de recherche, ce qu'elle envisageait déjà auparavant mais ne faisait pas faute de temps. "Je fais un nombre constant de posts sponsorisés. Je dirais environ un à deux par semaine", dit-elle. "La plupart d'entre eux concernent des marques avec lesquelles j'avais déjà travaillé, mais quelques-uns étaient de nouvelles affaires, comme une application de fitness qui m'a contactée après avoir vu ma série de vidéos 'Quarantoned' sur Instagram".

Helen Owen

Établir des partenariats avec des marques sur de nouvelles plateformes comme TikTok

Certains influenceurs voyage essaient de nouvelles façons d'atteindre le public, de TikTok à Instagram Live. TikTok vient de battre le record du plus grand nombre de téléchargements en un seul trimestre, et les influenceurs d'Instagram ont signalé une forte hausse de l'engagement des utilisateurs sur les fonctionnalités Story et Live de l'application.

Helen Owen, une influenceuse voyage et 'lifestyle' avec 1,6 million de followers sur Instagram, a déclaré à Business Insider US qu'elle utilisait Instagram Live pour partager ses séances d'entraînement à domicile avec ses fans et qu'elle renforçait sa présence sur TikTok. "J'envisage également d'étendre ma présence en ligne à YouTube, où je pense pouvoir sortir de la nature plus scénographique d'Instagram et entrer en contact avec mon public de manière plus personnelle", explique-t-elle.

Ces dernières semaines, Helen Owen a travaillé avec des marques comme le vendeur de vêtements Revolve et la société de cosmétiques Neutrogena. Elle a continué à développer son compte TikTok, en travaillant avec des marques comme Olay et Vital Proteins. "Tout comme j'ai dû réajuster mon contenu, j'ai également misé sur des partenariats qui sont pertinents pour la vie à la maison", explique-t-elle.

Version originale : Amanda Perelli/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :