Un Américain, un Britannique et un Japonais ont reçu le prix Nobel de chimie 2019, ce mercredi 9 octobre, pour leurs travaux qui ont permis de développer les batteries lithium-ion. Ces batteries équipent aujourd'hui nos smartphones et font fonctionner les voitures électriques. John B. Goodenough, Stanley Whittingham et Akira Yoshino remportent chacun un tiers de 9 millions de couronnes suédoises (soit presque 275 000 euros chacun).

"Les batteries lithium-ion ont révolutionné nos vies", écrit l'académie Nobel dans un communiqué. A travers leurs travaux, "les lauréats de cette année en Chimie ont posé les fondations d'une société sans fil et sans énergies fossiles". Dans le détail, Stanley Wittingham a développé la première batterie lithium dans les années 70. John Goodenough a lui doublé le potentiel de cette batterie. Quant à Akira Yoshino, il a réussi à éliminer le lithium pur de la batterie, en le remplacement par des ions de lithium, qui sont plus sûrs. C'est ce qui a rendu cette batterie utilisable, explique l'académie Nobel.

"Comme presque tout le reste, la production de batteries lithium-ion a un impact sur l'environnement, mais il y a aussi d'énormes bénéfices environnementaux", note l'académie Nobel. "La batterie a permis le développement de technologies énergétiques plus propres et de véhicules électriques, contribuant ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre et de particules."

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les Nobel de physique 2019 ont découvert la première exoplanète et ont aidé à mieux comprendre l'Univers

VIDEO: 6 astuces scientifiques pour vous aider à vous endormir