Publicité

Les liaisons de Bill Gates d'avant son divorce seraient un secret de Polichinelle

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les liaisons de Bill Gates d'avant son divorce seraient un secret de Polichinelle
Melinda French Gates et Bill Gates. © Frederic Stevens/Getty
Publicité

Selon un article, les liaisons de Bill Gates étaient un secret de Polichinelle et un membre du cercle restreint de Melinda a engagé un détective privé avant qu'elle ne demande le divorce. Depuis que Bill Gates et Melinda French Gates ont annoncé leur divorce le mois dernier, des informations ont remis en question la réputation du fondateur de Microsoft en tant qu'intello bienveillant et ont détaillé les allégations selon lesquelles il aurait eu des relations professionnelles inappropriées.

Un article de Gabriel Sherman, Nick Bilton et Emily Jane Fox, de Vanity Fair, publié lundi, suggère que les liaisons de Gates étaient connues de son entourage — des personnes proches de Bill Gates ont déclaré au magazine qu'elles n'étaient pas un secret. Deux sources ont également déclaré à Vanity Fair que quelqu'un dans le cercle intime de French Gates avait travaillé avec un détective privé avant le divorce. Un porte-parole de French Gates a déclaré à Insider que "ni Melinda ni personne à sa tête n'a jamais engagé de détective privé."

À lire aussi — Voici tous les moments où Bill Gates aurait eu une conduite douteuse avant l'annonce de son divorce

Dans une déclaration en réponse à l'article de Vanity Fair, un porte-parole de Bill Gates a déclaré à Insider : "Il est extrêmement décevant qu'il y ait eu autant de contre-vérités publiées sur la cause, les circonstances et la chronologie du divorce de Bill Gates." "Les rumeurs et les spéculations deviennent de plus en plus absurdes et il est regrettable que des personnes qui n'ont que peu ou pas de connaissance de la situation soient qualifiées de "sources"."

Bill Gates mis en cause dans de nombreux autres articles de la presse américaine

Un ancien employé a déclaré à Vanity Fair qu'il avait vu des signes de la tromperie de Bill Gates dans la façon dont il échangeait les voitures au bureau. Selon eux, il arrivait que le fondateur de Microsoft se rende au travail au volant d'une Mercedes pour repartir une heure plus tard dans une Porsche dorée apportée par son personnel de sécurité. "Nous avons tous supposé que c'était lorsqu'il était avec des femmes", a déclaré l'ancien employé. "Je savais qu'il y avait de nombreuses réunions hors site qui ne figuraient pas sur son agenda".

Mais une autre source proche de Bill Gates a déclaré au magazine que cela ne lui ressemblait pas de disparaître du bureau, le décrivant comme "l'une des personnes les plus intensément programmées de la planète." L'article de de Vanity Fair sur le comportement de Bill Gates est l'un des nombreux sujets qui ont été publiés depuis l'annonce du divorce le 3 mai. Le 16 mai, le New York Times a rapporté que Bill Gates avait poursuivi des femmes chez Microsoft alors qu'il était marié.

Le Wall Street Journal a quant à lui affirmé que le conseil d'administration de Microsoft avait ouvert une enquête sur l'homme d'affaires en 2019 suite à la déclaration d'une employée selon laquelle elle avait eu une liaison avec lui. Bill Gates s'est retiré du conseil d'administration en 2020. Son porte-parole a déclaré que cela n'avait rien à voir avec l'enquête.

Version originale : Ashley Collman/Insider

À lire aussi — Voici la face sombre de Bill Gates, entre comportements déplacés et fréquentations douteuses

Découvrir plus d'articles sur :