Publicité

Les lunettes intelligentes Ray-Ban de Facebook sont capables de prendre des photos et de téléphoner

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les lunettes intelligentes Ray-Ban de Facebook sont capables de prendre des photos et de téléphoner
Les lunettes intelligentes Ray-Ban Stories de Facebook, à partir de 299 dollars. © Ray-Ban
Publicité

Facebook a lancé jeudi 9 septembre ses lunettes intelligentes "Ray-Ban Stories", avec 20 combinaisons de styles différentes à partir de 299 dollars. Elles sont dotées d'une caméra miniature qui peut prendre des photos et des vidéos et les envoyer directement sur votre téléphone. Grâce à de petits haut-parleurs intégrés, ces lunettes peuvent également diffuser de la musique ou prendre des appels téléphoniques. Le nouveau produit est présenté par Facebook comme une nouvelle façon de "partager vos aventures" afin que les utilisateurs puissent "rester présents avec leurs amis, leur famille et le monde qui les entoure."

Le géant des réseaux sociaux est la dernière entreprise technologique à s'attaquer aux lunettes intelligentes, un marché naissant au passé mouvementé. En 2014, Google a lancé les "Google Glass", mais a rapidement abandonné cette technologie après de nombreuses critiques. Deux ans plus tard, Snap s'est essayé aux lunettes à caméra embarquée avec les "Spectacles". Malgré un intérêt précoce, l'entreprise de réseaux sociaux a finalement radié 40 millions de dollars en produits invendus.

Les lunettes intelligentes Ray-Ban "Stories" de Facebook. Facebook

Les "Stories" de Facebook, tout en tirant parti du design classique des lunettes Wayfarer de Ray-Bans, ont déjà soulevé des problèmes de confidentialité.

Katie Notopoulos, du site d'information Buzzfeed, a rapporté qu'elle avait essayé d'utiliser du ruban adhésif noir pour couvrir la lumière blanche de la caméra de ses lunettes intelligentes, qui s'allume lorsque les lunettes commencent à enregistrer. Alex Himel, vice-président de la division AR de Facebook Reality Labs, lui a répondu que la lumière de la caméra avait été ajoutée spécifiquement après que l'entreprise a consulté des groupes de défense de la vie privée, et que l'altération des lunettes constituait une violation des conditions d'utilisation du produit.

Facebook affirme sur son site web que les lunettes ont été "conçues dans le respect de la vie privée". Cependant, comme l'a souligné Ryan Mac du New York Times, l'un des experts "indépendants" de la société en matière de protection de la vie privée travaille pour le Future of Privacy Forum, une organisation financée par l'entreprise Facebook elle-même. Le groupe américain de réseaux sociaux a créé un micro-site entier consacré aux directives de confidentialité des lunettes.

Les Ray-Ban Stories peuvent s'associer à la nouvelle application Facebook View. Facebook

Facebook a fait des progrès en développant sa base de produits au fil du temps, en commençant par ses casques Oculus Quest et Oculus Go, qui se sont peu vendus. Ces dispositifs de réalité virtuelle ont finalement ouvert la voie à l'Oculus Quest, dont Mark Zuckerberg a déclaré qu'il dépassait désormais les attentes.

Les lunettes intelligentes sont désormais disponibles en ligne et dans certains magasins aux États-Unis, en Australie, au Canada, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni. Mais pas encore en France.

Version originale : Hannah Towey/Insider

À lire aussi — Cette vidéo avec Mark Zuckerbeg pourrait avoir été filmée avec les lunettes connectées Facebook

Découvrir plus d'articles sur :