csyzrlhwiaaq83bAprès des mois d'attente, ils se sont enfin lancés. Jeudi 15 septembre, huit médias français ont débarqué sur Snapchat Discover, une rubrique dédiée à l'information sur le réseau social d'échange de photos et vidéos éphémères.

Le Monde, Konbini, l'Equipe, Cosmopolitan, Paris Match, Melty, Tastemade et Vice France ont dédié une équipe spécifique à la création de contenus spécialement pour Discover.

Dix jours après le lancement de ces nouveaux formats, certains médias se détachent déjà de par leur originalité, la qualité de leur contenu mais aussi leur capacité à s'approprier les codes de Snapchat pour parler à leurs — très jeunes — utilisateurs.

Sur Discover, les journalistes peuvent poster du texte, des photos, des vidéos ou des gifs. Ces contenus restent disponibles 24h et peuvent être mis en ligne à n'importe quelle heure (le Monde préfère l'après-midi tandis que la majorité les changent tôt le matin).

Différents outils pour traiter la même information

L'internaute passe d'une histoire à l'autre en balayant à droite. Chaque mini histoire peut se présenter de deux manières : une image d'accueil qu'il faut balayer vers le haut pour voir le contenu en entier (vidéo ou texte) ou une seule et unique image (fixe ou gif animé).

Jeudi 22 septembre par exemple, Konbini et Melty ont tous deux rapporté que l'animateur Cyril Hanouna allait se produire dans une émission en direct pendant 35 heures sur C8.

Si les deux choisissent de nourrir une dose de suspense, Konbini a décidé de faire balayer ses utilisateurs vers le haut pour savoir qui est "l'animateur le plus envahissant de la planète". A l'inverse Melty a uniquement posté un gif animé : il suffit d'attendre une seconde pour savoir ce que prépare Cyril Hanouna.

thumb_img_4767_1024-copie thumb_img_4768_1024
(Capture d'écran du Discover de Konbini / 22 septembre 2016 / Flèche rajoutée par Business Insider France)

thumb_img_4770_1024 thumb_img_4771_1024
(Capture d'écran du Discover de Melty / 22 septembre 2016)

Alterner les formats

Si aucun des deux formats n'est objectivement "meilleur" que l'autre, il semblerait que la clé d'une édition intéressante réside dans l'alternance.

Les médias comme Le Monde, Konbini ou l'Equipe produisent ainsi les histoires les plus variées et les plus attrayantes. Nous avons décortiqué les huit premières "diapo" de l'édition du Monde du 21 septembre :

1234 5678

Inciter les utilisateurs à interagir avec le contenu

A l'instar des éditions américaines, la plupart des éditeurs français ont tenté de coller aux pratiques des utilisateurs de Snapchat. Ils proposent au lecteur de prendre une capture d'écran en appuyant longuement sur une image et de dessiner dessus pour l'envoyer à ses amis, ou pour faire office de fond d'écran de smartphone.

Le 21 septembre, Cosmopolitan a invité ses abonnés à partager leur pronostics avant un match de Ligue 1 avec une esthétique proche de celle des Discover de l'Equipe quelques jours plus tôt.

Cosmo thumb_img_4752_1024
(Capture d'écran de Cosmopolitan à gauche, l'Equipe à droite)

Quelques contenus pour meubler...

Il y a une date limite à laquelle chaque nouvelle story doit être mise en ligne quotidiennement. Or, produire du contenu original tous les jours n'est pas aisé. On a donc vu certaines histoires plutôt "anecdotiques" étirées en longueur pour "faire du contenu" et atteindre une dizaine de diapos par jour.

1 2

Ce qui était surprenant : Vice, leader en matière de vidéo depuis plusieurs années, ne proposait pas de vidéos mais de longs papiers et très peu d'images le jour du lancement.

Alors qu'au lancement, on pouvait lire une dizaine d'articles différents sur le Discover de Vice, cela fait plusieurs jours qu'une seule histoire y est découpée en plusieurs petite parties.

Le 20 septembre, ils ont adapté un article posté la veille sur le site de Vice France pour Discover en le morcelant en plusieurs bouts de texte et en transposant le texte de la première à la troisième personne.

vice-ok

thumb_img_4733_1024thumb_img_4734_1024thumb_img_4735_1024

...et des contenus très moyens

La moyenne d'âge des utilisateurs de Snapchat est certes très basse —  71% ont moins de 25 ans, d'après le Blog du Modérateur. Mais certains contenus, bien que rares, semblent avoir été imaginés pour les moins de 10 ans.

Cosmopolitan nous a ainsi bien fait rire avec son "jeu des cinq différences", repérables au premier coup d'oeil. Ou avec ces étranges dessins mi-licorne mi-panda-pomme-de-terre casés, comme si de rien n'était, entre deux articles.

cstlokcwyaa3pp_thumb_img_4723_1024thumb_img_4781_1024
(Capture d'écran du Discover de Cosmopolitan les 21 et 22 septembre 2016)

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Regardez ces planches de bois prendre feu à l'électricité — d'incroyables figures de Lichtenberg apparaissent