Les millennials font plus confiance à Amazon et Paypal qu'aux banques en ce qui concerne leurs données personnelles

Jeff Bezos, DG d'Amazon. Business Insider/Michael Seto

  • Un sondage réalisé auprès de 2000 Britanniques a révélé que la majorité des 18-24 ans font plus confiance à Amazon et à Paypal qu'aux banques en ce qui concerne la protection de leurs données personnelles.
  • 77% des personnes interrogées ne font pas confiance à Facebook pour ce qui est de leurs données suite au scandale Cambridge Analytica.

LONDRES - Selon un nouveau sondage, les jeunes Britanniques font plus confiance aux géants de la technologie comme Amazon et PayPal qu'aux banques en matière de données personnelles.

Un sondage réalisé par le cabinet d'intelligence économique britannique RFi Group auprès de 2000 personnes au Royaume-Uni a révélé que la majorité des 18-24 ans placent Amazon et Paypal devant les banques lorsqu'ils doivent classer un certain nombre d'organismes en fonction de leur degré de confiance pour "le maintien de la confidentialité et de la sécurité de leurs données personnelles".

Aux États-Unis, les craintes sont les mêmes, 73% des millennials déclarent qu'ils seraient plus emballés par un nouveau service financier proposé par Google, Amazon ou Paypal, par exemple, que par leur banque.

MasterCard et Visa étaient également classés au-dessus des banques dans le sondage, mais quand même derrière Amazon et Paypal. Les noms des banques du classement n'ont pas été dévoilés.

Les résultats arrivent après de graves problèmes informatiques chez TSB, une des plus grandes banques du Royaume-Uni. Certains clients n'ont pas pu accédé à leurs comptes pendant des semaines et de nombreuses personnes ont déclaré avoir eu accès à des comptes d'autres personnes, quand ils pensaient avoir réussi à accéder à leurs comptes.

77% des Britanniques ont déclaré ne pas avoir confiance en Facebook pour la protection de leurs données, selon l'enquête de RFi Group. L'enquête a été menée suite au scandale Cambridge Analytica qui avait mis en évidence la quantité de données collectées par Facebook sur les utilisateurs et la façon dont les annonceurs utilisent la plateforme.

(Malgré ces résultats, des données récentes montrent que l'activité sur le réseau social a effectivement augmenté depuis le scandale.)

Charles Green, DG de RFi Group, a déclaré dans un communiqué: "Au niveau de la consommation globale, pour ce qui est de la confiance, les banques ont une faible marge d'avance. Cependant, PayPal, Amazon, et les systèmes de cartes sont très près derrière et gagnent du terrain chez les jeunes millennials."

"La menace de Facebook pourra très certainement être écartée, mais si on se penche sur ce que Amazon et Paypal pourraient faire, il y a de quoi s'inquiéter. Les banques traditionnelles devraient penser particulièrement à ce que ces marques ont fait pour gagner la confiance des consommateurs".

Dans les secteurs banquier et financier, nombreux sont ceux qui craignent depuis longtemps que des géants de la tech comme Amazon, Google ou Facebook puissent envisager une transition vers des services financiers, et les nouvelles lois britanniques "Open Banking" leur faciliterait les démarches.

L'enquête de RFi Group a révélé que seulement 16% des Britanniques sont au courant des nouvelles règles "Open Banking", qui sont entrées en vigueur en janvier, alors que seulement 3% sont au courant du PSD2, qui est un nouveau règlement européen imposant des changements similaires à "Open Banking".

Version originale: Oscar Williams-Grut/Business Insider UK

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les millennials détiennent la clé d'une vie épanouie dans le monde moderne

VIDEO: Voici un nouveau robot japonais — une épouse virtuelle censée tenir compagnie aux célibataires du pays