Les millennials sont plus susceptibles d'être victimes ou témoins de discrimination au travail que les plus âgés

Selon une récente étude, les millennials sont davantage témoins ou victimes de discrimination sur leur lieu de travail que les employés plus âgés. Unsplash/Drew Beamer

Le site d'emploi et de recrutement Glassdoor a publié, mercredi 23 octobre, une étude sur la diversité et l'inclusion au travail. L'enquête a révélé que 43 % des salariés français ont été victimes ou témoins de racisme, de sexisme, d'âgisme ou de discriminations liées à leur orientation sexuelle au travail. Toutes les tranches d'âge ne sont pas touchées par ces injustices de la même façon. L'étude de Glassdoor montre ainsi que les jeunes sont plus susceptibles d'être victimes ou témoins de discrimination au travail.

Le sondage a été mené en France, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis. 650 adultes employés dans l'Hexagone ont été interrogés. Presque la moitié (48 %) des employés français ayant entre 18 et 34 ans disent avoir été victimes ou témoins de sexisme, contre 13 % pour les employés de 55 ans et plus. Ces chiffres sont similaires pour d'autres types de discrimination, comme le racisme. 40 % des 18-34 ans en ont été témoins ou victime, contre seulement 11 % des plus de 55 ans. Les jeunes sont aussi plus susceptibles de subir des discriminations liées à leur âge. D'après l'étude de Glassdoor, l'âgisme concerne en effet 41 % des millennials (18-34 ans), contre 19 % des employés plus âgés (55 ans et plus). 

À lire aussi — Les millennials sont inquiets pour leur avenir — mais c'est une bonne nouvelle pour les entreprises

Si les millennials sont plus susceptibles d'être victimes ou témoins de discrimination au travail, cela peut aussi vouloir dire qu'ils sont plus attentifs à ce problème, et donc plus nombreux à en témoigner. L'enquête rapporte également que des chiffres "peuvent indiquer que les jeunes employés sont les moteurs du changement en ce qui concerne la diversité." Les 18-34 ans sont ainsi plus de la moitié (57 %) à estimer que leur entreprise devrait faire plus d'efforts dans ces domaines, contre 41 % des 55 ans et plus. 

Les entreprises françaises progressent d'ailleurs sur ces questions de diversité et d'inclusion : Glassdoor a constaté que les offres d'emplois liées à l'amélioration de la diversité et de l'inclusion dans les entreprises ont augmenté de 53 % sur sa plateforme au cours de la dernière année. De quoi espérer qu'à l'avenir, les millennials, et les autres, subissent moins de discrimination au travail. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les entreprises dans lesquelles les Français ont le plus envie de travailler

VIDEO: Cette artiste passe des centaines d'heures à réaliser ces tableaux faits de milliers de pointillés