Thomas C. Corley, expert-comptable et gestionnaire de patrimoine, a passé cinq ans à étudier les millionnaires et a ensuite partagé ses idées dans plusieurs livres, dont "Change Your Habits, Change Your Life" ("Changez vos habitudes, changez votre vie"). Thomas C. Corley a interviewé 233 personnes dont le revenu brut annuel était d'au moins 160 000 dollars (environ 146 000 euros) et qui avaient au moins 3,2 millions de dollars d'actifs (2,3 millions d'euros). 177 d'entre eux étaient des "self-made-man". Grâce à ces entrevues et à ses analyses, Thomas C. Corley a découvert des dizaines de points communs aux gens riches et sur leurs habitudes quotidiennes, pour reconstituer exactement comment ils en sont arrivés là où ils sont aujourd'hui.

Dans son livre, Thomas C. Corley écrit que 80% des millionnaires qu'il a étudiés ne sont pas devenus riches avant l'âge de 50 ans, mais que presque tous ont commencé de la même façon. "Les millionnaires partis de rien se sont tous fixé comme objectif d'épargner 10 à 20% de leur revenu pendant leurs années 'pré-millionnaires'", écrit Thomas C. Corley. L'Américain moyen a un taux d'épargne d'environ 8%, selon la Banque fédérale de réserve de Saint-Louis. Plus important encore, les "pré-millionnaires" ont réfléchi à la façon de placer leurs économies. À l'aide d'une stratégie que Thomas C. Corley appelle "le système du panier", ils répartissent leur épargne en quatre catégories : épargne pour la retraite, dépenses spécifiques, dépenses imprévues et dépenses cycliques.

A lire aussi — Ces cinq habitudes du quotidien qui distinguent les super-riches du reste de la population, selon l'étude d'une chercheuse qui en a analysé 600

L'épargne pour la retraite comprend logiquement l'argent investi pour croître et être dépensé plus tard. Les futurs frais d'études, les frais de mariage, les fonds pour l'achat d'une maison et d'autres coûts importants qu'il faut prévoir font partie du deuxième panier.

Le troisième panier est plus ou moins un fonds d'urgence — un compte distinct avec de l'argent que l'on peut utiliser en cas de perte soudaine d'emploi ou d'urgence médicale. Enfin, le panier des dépenses cycliques contient des économies pour les cadeaux d'anniversaire et les vacances.

Cette stratégie d'épargne s'est avérée cruciale pour près de la moitié des millionnaires de son étude, qui, selon lui, ont suivi la voie de l'épargnant-investisseur. Ils ont finalement pu vivre avec 80% ou moins de leur salaire net, sont restés constants et patients et n'ont jamais exhibé leur richesse. Et par-dessus tout, ils ont utilisé le temps à leur avantage.

"Les millionnaires partis de rien prennent l'habitude d'épargner", écrit Thomas C. Corley. "Plus vous serez capable d'épargner tôt, plus vous accumulerez de richesses."

Version originale : Tanza Loudenback/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 17 choses que les millionnaires ne font pas comme les autres