Publicité

Les montants levés par les introductions à la Bourse de Paris divisés par six en 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les montants levés par les introductions à la Bourse de Paris divisés par six en 2020
Le montant total des introductions en Bourse en 2020 s'élève à 498 millions d'euros. © Pixabay
Publicité

Plus dure sera la chute. Les montants levés en 2020 par les introductions à la Bourse de Paris ont été presque divisés par six par rapport à 2019, selon un rapport annuel publié mercredi par le cabinet EY. Pour rappel, en 2019, deux opérations avaient fait flamber la valeur des fonds levés : celle de Verallia, qui avait levé 963 millions d'euros, et l'intégration très populaire de La Française des Jeux, dont la privatisation avait représenté pour l'État un produit de cession de 1,8 milliard d'euros.

Ainsi, le montant total des introductions en Bourse en 2020 s'élève à 498 millions d'euros, à comparer avec un total de 2,931 milliards d'euros l'année passée, selon l'étude. En ce qui concerne le montant moyen levé l'an dernier (hors placement privé), il est treize fois inférieur à celui de 2019 avec seulement de 28 millions d'euros, contre une moyenne à 366 millions d'euros en 2019.

À lire aussi — Ces 6 entreprises démarrent fort en Bourse en 2021

Une opération à 117 millions d'euros, les autres inférieures à 20 millions

En 2020, la place parisienne a enregistré 8 introductions en Bourse (dont une sous forme de placement privé), un nombre stable par rapport à 2019, mais en baisse par rapport aux 17 réalisées en 2018, selon l'observatoire des offres publiques. L'opération la plus importante a été réalisée en mars par le spécialiste des jeux vidéo Nacon avec un montant levé de 117 millions d'euros. Les autres ont été d'un montant inférieur à 20 millions d’euros.

La seule entrée en Bourse par placement privé (c'est-à-dire ne s'adressant pas au public), celle de 2MX Organic, via la Spac (une société sans activité commerciale dont le but est de lever des fonds en entrant sur une place boursière) du trio d'investisseurs Niel-Zouari-Pigasse, a réussi à lever 300 millions d'euros. Comme en 2019, le nombre d'introductions en Bourse a été inférieur aux sorties de cotes (8 entrées pour 26 sorties de cote en 2020, dont 20 faisant suite à des offres publiques).

À lire aussi — 11 entreprises qui ont décollé en Bourse en 2020 malgré la crise

Découvrir plus d'articles sur :