Publicité

Les Obama vont produire une série Netflix sur le 'chaos' causé par l'arrivée de Trump au pouvoir

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les Obama vont produire une série Netflix sur le 'chaos' causé par l'arrivée de Trump au pouvoir
Melania et Donald Trump, Barack et Michelle Obama, à l'investiture de Donald Trump en janvier 2017. © Getty/Robyn Beck
Publicité

Barack et Michelle Obama vont produire une nouvelle série humoristique pour Netflix basée sur le "chaos" qui a suivi l'arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis en 2016. Appelée "The G Word" ("Le mot en G" en référence à "gouvernement") , la série doit commencer à être filmée début 2021 et est basée sur le livre "The Fifth Risk" de Michael Lewis, dont les droits ont été achetés par les Obama en 2018, selon Deadline.

"The Fifth Risk" est un livre de non-fiction qui examine "la transition présidentielle bâclée de l'administration Trump", selon Goodreads. La série "The G Word" se veut un mélange de documentaire et d'émission à sketchs. Elle offrira un regard sur le gouvernement, en essayant de déterminer s'il s'agit d'un "gros mot ou d'une institution de confiance", selon Deadline. L'humoriste Adam Conover présentera l'émission.

Il a tweeté : "Très heureux de pouvoir enfin partager cette nouvelle : je crée une nouvelle série comique pour Netflix sur le gouvernement fédéral. Elle s'appelle 'The G Word', et j'ai hâte de la partager avec vous."

Les Obama et leur société Higher Ground Productions ont signé un contrat à plusieurs millions de dollars avec Netflix en 2018. Le premier de leurs projets, "American Factory : Un milliardaire chinois en Ohio", a remporté l'Oscar du meilleur documentaire en 2020.

Ce n'est pas la première fois qu'un livre de Michael Lewis est adapté à l'écran — il est également l'auteur des livres "The Big Short" et "Moneyball" (qui a donné le film "Le Stratège"), entre autres. Deux films acclamés par la critique.

Version originale : Rachel Hosie/Insider

Découvrir plus d'articles sur :