Publicité

Les particuliers vont pouvoir participer aux levées de fonds des entreprises cotées à la Bourse de Paris

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les particuliers vont pouvoir participer aux levées de fonds des entreprises cotées à la Bourse de Paris
Un moyen d'éviter aux actionnaires individuels de voir leur part détenue dans l'entreprise diluée dans une augmentation de capital. © Pxhere
Publicité

Les épargnants vont disposer d'un nouveau moyen pour investir en Bourse. La fintech britannique PrimaryBid a annoncé lundi 31 mai le lancement en France de sa plateforme qui permet aux investisseurs particuliers d'accéder aux levées de fonds des entreprises cotées. Déjà implantée au Royaume-Uni, où elle a participé à plus de 140 levées de fonds pour des sociétés cotées et des fonds d'investissement britanniques, l'entreprise s'implante désormais dans l'Hexagone, en partenariat avec l'opérateur boursier européen Euronext.

Son but est d'offrir aux particuliers les même conditions d'accès aux émissions d'actions des entreprises françaises que celles dont bénéficient les investisseurs institutionnels. Actuellement, les augmentations de capital via émission d'actions sans droit préférentiel ne sont pas accessibles aux particuliers.

À lire aussi — Les litiges reçus par le gendarme de la Bourse ont bondi en 2020 avec l'arrivée de 400 000 néo-investisseurs

PrimaryBid crée un lien entre ce marché et les particuliers en se comportant comme un investisseur institutionnel, qui achète des actions pour le compte d'investisseurs individuels. Cette opération permet également aux actionnaires individuels de ne pas voir leur part détenue diluée dans l'augmentation de capital.

Ainsi, "PrimaryBid corrige une faille de marché qui excluait de fait (les particuliers) de certaines opérations", estime Anthony Attia, responsable des marchés primaires et du post-marché d'Euronext.

'Démocratiser les marchés de capitaux'

L'ambition affichée par le PDG de PrimaryBid, Anand Sambasivan, cité dans un communiqué, "est de démocratiser les marchés de capitaux". "Avec ce partenariat, Euronext renforce son engagement pour favoriser l'accès des investisseurs individuels aux marchés de capitaux et pour élargir les options de financement à la disposition des sociétés cotées sur ses marchés", précise le communiqué commun publié par PrimaryBid et Euronext.

Le service PrimaryBid sera accessible à tous via trois courtiers en ligne : Bourse Direct, Boursorama et EasyBourse.

En France, plus de 1,3 million de particuliers ont passé un ordre d'achat ou de vente sur des actions en 2020, selon l'Autorité des marchés financiers (AMF), un engouement né en 2019 avec l'introduction en Bourse de la Française des Jeux. Parmi ces boursicoteurs, 410 000 faisaient leur arrivée dans le monde financier et ont passé l'année dernière leur premier ordre de Bourse.

Au premier trimestre 2021, les particuliers ont réalisé 18,2 millions de transactions en France sur des actions admises aux négociations en Europe, "un niveau record", "dans le prolongement des volumes élevés constatés en 2020", avait noté en avril l'AMF. La Bourse continue donc de séduire.

À lire aussi — 7 choses à savoir avant d'investir son argent en Bourse

Découvrir plus d'articles sur :