Publicité

Les pays d'Europe qui accordent les plus longs congés paternité

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les pays d'Europe qui accordent les plus longs congés paternité
Les pays nordiques ont une longueur d'avance sur les autres États de l'Union européenne. © Pxhere
Publicité

Les jeunes papas vont pouvoir bénéficier d'un congé paternité plus long à partir du jeudi 1er juillet en France. Il passe de 11 jours calendaires consécutifs à 25 jours fractionnables pour une naissance simple, et de 18 à 32 jours pour une naissance multiple, en cas de jumeaux ou de triplés par exemple. Une avancée pour les pères, mais aussi pour les mères, qui vont pouvoir bénéficier d'une plus grande présence de leur conjoint pour s'occuper du bébé.

Ce congé, qui doit être pris dans les six mois suivant la naissance de l'enfant, se décompose en deux périodes : une période obligatoire de quatre jours calendaires, prise immédiatement après le congé de naissance de trois jours, et une autre de 21 jours (ou 28 en cas de naissance multiple) fractionnable à son tour en deux périodes d'une durée minimale de cinq jours chacune.

À lire aussi — Les femmes ne sont pas toujours recrutées sur les mêmes critères que les hommes

Les pays nordiques les plus généreux

En dépit de cet allongement du congé pour les pères, la France reste loin derrière certains États européens. L'Espagne a par exemple aligné le congé paternité sur le congé maternité, les deux affichant donc une durée de 16 semaines depuis le 1er janvier 2021. Soit le même nombre de semaines que le congé maternité — uniquement — en France, qui va jusqu'à 26 semaines à partir du 3e enfant.

Les pays nordiques se montrent de leur côté bien plus généreux, le titre du plus long congé paternité au sein de l'Union européenne revenant à la Suède : de 12 à 78 semaines de congés indemnisées.

Voici où la France se situe par rapport à ses voisins européens, selon un graphique réalisé par Statista :

Statista

En France, le congé paternité de 25 jours additionné au congé de naissance de trois jours offre un total de quatre semaines aux jeunes pères. Si le congé de naissance est pris en charge par l'employeur, celui de paternité est indemnisé par l'Assurance maladie : l'indemnité journalière est égale à votre salaire de base, soit la somme des trois derniers salaires bruts perçus avant la date d'interruption du travail, divisé par 91,25.

Retrouvez d'autres infographies sur Statista.

À lire aussi — Les 8 pays de l'Union européenne où l'espérance de vie des femmes est la plus élevée

Découvrir plus d'articles sur :