Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les pays qui comptent lancer comme la Chine leur propre monnaie numérique

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les pays qui comptent lancer comme la Chine leur propre monnaie numérique
La Chine est la première grande économie à lancer sa propre monnaie numérique. © risanapong detraphiphat/Getty Image

L'engouement autour des cryptomonnaies ne faiblit pas. Et même les États s'y mettent. La Chine, qui s'est très tôt méfiée de l'essor d'une monnaie virtuelle comme le bitcoin, vient de lancer sa propre monnaie numérique, le yuan numérique (e-CNY). Pour le pouvoir chinois, cela peut être un moyen de contourner le système financier mondial toujours largement dominé par le dollar, utilisé dans 88% des échanges internationaux, selon les dernières données de la Banque des Règlements Internationaux (BRI), citées par le Wall Street Journal. Le yuan apparaît de son côté dans seulement 4% de ces opérations.

Mais pour le Parti communiste chinois, c'est aussi certainement une façon de mieux surveiller les dépenses des citoyens. Le yuan numérique sera contrôlé par la banque centrale nationale, qui émettra donc cette monnaie directement sous la forme de code informatique. Contrairement au bitcoin, son fonctionnement ne prévoit pas l'anonymat de ses utilisateurs, bien que la banque centrale du pays ait assuré qu'elle limiterait la traçabilité et mettrait en place un système d'"anonymat contrôlable".

À lire aussi — Voici les pays où les cryptomonnaies sont les plus utilisées

4 États ont un projet concret de devise numérique

Quelque 750 000 Chinois ont déjà bénéficié d'un système de loterie leur permettant de dépenser leurs premiers yuans numériques sur Internet et dans les magasins via une application dédiée, rapporte encore le Wall Street Journal. La Chine est la première grande économie à lancer officiellement une monnaie numérique. Mais la banque centrale des Bahamas a déjà lancé la sienne en 2020, baptisée le sand dollar, rappelle Bloomberg.

D'autres pays prévoient de mettre en place prochainement leur propre devise numérique, comme l'Afrique du Sud, l'Inde, le Pakistan et la Thaïlande. En Europe, la Banque centrale européenne étudie l'intérêt de lancer un euro numérique. La Réserve fédérale américaine réfléchit également à un dollar numérique.

Comme les applications de paiement sur mobile, les monnaies sous une forme numérique sont plus accessibles aux personnes sans compte bancaire. C'est pourquoi elles peuvent s'avérer particulièrement intéressantes dans les pays en voie de développement, où une vaste partie de la population reste non bancarisée.

Voici, selon des données compilées par Statista, un graphique sur les projets de monnaies numériques des banques centrales dans le monde :

Statista

D'autres infographies sur Statista

À lire aussi — Voici les pays où les cryptomonnaies sont les plus utilisées

Découvrir plus d'articles sur :