Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les pirates qui ont hacké le Twitter de Joe Biden et Elon Musk s'en seraient tirés avec 120 000 $ de bitcoin

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les pirates qui ont hacké le Twitter de Joe Biden et Elon Musk s'en seraient tirés avec 120 000 $ de bitcoin
Le logo de Twitter devant un code informatique. © Reuters

Mercredi 15 juillet, des pirates ont fait exploser Twitter, détournant des dizaines de comptes et s'en tirant potentiellement avec plus de 120 000 dollars (près de 105 200 euros). Les hackers ont pris le contrôle des comptes Twitter d'une longue liste de personnes et d'entreprises importantes, dont Barack Obama, Joe Biden, Jeff Bezos, Bill Gates, Elon Musk, Kanye West, Michael Bloomberg, Apple, Uber, et plusieurs grandes plateformes d'échange de cryptomonnaie.

Les comptes piratés ont ensuite tweeté des messages disant qu'ils "donneraient l'argent en retour" à leurs communautés et qu'ils verseraient une somme équivalente aux dons faits à diverses plateformes d'échange de cryptomonnaie, qui étaient en réalité des arnaques. Des centaines de personnes ont ensuite semblé mordre à l'hameçon — une adresse d'un portefeuille de cryptomonnaie largement partagée a reçu plus de 350 transactions en quelques heures. Business Insider US a identifié au moins trois portefeuilles mentionnés dans les tweets par des comptes apparemment piratés, mais il n'est pas certain que ce soient les seuls à avoir reçu de l'argent.

Il faut quand même noter que tous les virements envoyés à ces plateformes de cryptomonnaie ne sont pas nécessairement liés à l'arnaque de mercredi sur Twitter. Les pirates informatiques gonflent souvent artificiellement en avance les comptes de cryptomonnaie avec de l'argent pour les faire paraître plus légitimes, donc le solde des comptes pourrait surestimer les recettes de l'escroquerie.

En raison de la nature anonyme de la cryptomonnaie (ceux qui investissent n'ont pas à donner leur nom), il sera probablement difficile de déterminer combien d'argent les pirates informatiques ont finalement gagné.

Twitter est finalement intervenu dans la nuit de mercredi à jeudi en essayant de minimiser les dégâts, tweetant que le réseau social était "au courant d'un incident de sécurité ayant touché des comptes Twitter" et "qu'il enquêtait et prenait des mesures pour régler le problème".

Peu de temps après, de nombreux utilisateurs vérifiés — dont certains services gouvernementaux et services d'urgence — ont signalé qu'ils ne pouvaient temporairement plus tweeter du tout, et Twitter a ensuite publié une mise à jour vers 1h du matin (heure de Paris) confirmant que le réseau avait restreint la capacité de publication de certains comptes.

Version originale : Tyler Sonnemaker/Business Insider.

A lire — Le DG de Twitter Jack Dorsey va offrir un revenu universel à 7M de personnes

Découvrir plus d'articles sur :