Publicité

Les rappels de vaccin contre le Covid-19 ne devraient pas provoquer d'effets secondaires plus graves

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les rappels de vaccin contre le Covid-19 ne devraient pas provoquer d'effets secondaires plus graves
Les rappels sont prévus d'ici la fin de l'année. © Michael Ciaglo/Stringer/Getty Images
Publicité

Les injections de rappels du vaccin contre le Covid-19 n'entraîneront probablement pas d'effets secondaires plus graves que ceux des vaccins initiaux, ont déclaré deux éminents experts à Insider — même si d'autres estiment qu'il est trop tôt pour se prononcer. Une injection de rappel est une dose supplémentaire d'un vaccin qui augmente la réponse immunitaire de l'organisme. Le vaccin contre le tétanos, par exemple, nécessite une dose supplémentaire 10 ans plus tard pour maintenir l'immunité.

Un rappel pour le Covid-19 serait soit une troisième dose du même vaccin à deux doses, soit une dose sur mesure conçue pour des variants. Moderna, Pfizer et AstraZeneca testent tous ces deux options et les résultats des essais sont attendus dans le courant de l'année, notamment pour voir si une dose supplémentaire permet de se protéger contre les variants du coronavirus — en particulier celui, inquiétant, d'Afrique du Sud, appelée B.1.351, qui peut parfois échapper à la réponse immunitaire.

À lire aussi — Deux doses du vaccin de Pfizer renforcent la protection contre les variants, selon une étude

Les vaccins Covid-19 originaux à deux doses fabriqués par les trois fabricants de médicaments provoquent généralement des effets secondaires qui disparaissent d'eux-mêmes après quelques jours. "Ce ne sera ni différent ni pire que la deuxième dose", a déclaré à Insider Amesh Adalja, professeur adjoint au Center for Health Security de l'université Johns Hopkins. Amesh Adalja a précisé que les gens peuvent ressentir une douleur au bras ou des courbatures.

Des effets secondaires divers

D'ores et déjà, les premières données de Moderna suggèrent qu'une troisième dose renforce la réponse en anticorps et que les effets secondaires sont généralement similaires à ceux de la deuxième dose. Le vaccin conçu spécifiquement pour le variant utilisera la même capsule, appelée nanoparticule lipidique, pour transmettre les instructions du vaccin à l'organisme — ce ne sont que les instructions à l'intérieur qui changent.

Kathleen Neuzil, professeur de vaccinologie à l'université du Maryland, a déclaré à Insider qu'elle s'attendait à ce que la nature des effets secondaires soit similaire, car les vaccins de rappel utilisent la même nanoparticule lipidique. "L'inconnu est de savoir si une troisième dose supplémentaire entraînerait des effets secondaires plus graves", a-t-elle ajouté.

Amesh Adalja a déclaré qu'il ne s'attendait pas à ce que le système immunitaire "réagisse de manière excessive" à une troisième dose de COVID-19. Il a expliqué que les rappels de tétanos ne provoquent généralement pas d'effets secondaires pires ou différents de ceux du vaccin initial. "Personne ne m'a jamais appelé au sujet des effets secondaires des rappels du vaccin antitétanique et nous les administrons tout le temps", a-t-il poursuivi.

À lire aussi — Ils ont contracté le Covid-19 après avoir été vaccinés, voici ce qu'ils ont ressenti

Il est encore trop tôt pour se prononcer

Insider a précédemment rapporté qu'un participant à l'essai Moderna avait déclaré avoir ressenti une douleur au bras le jour où il a reçu l'injection de rappel, ainsi qu'une faible fièvre, des nausées, des courbatures et de la fatigue pendant environ 24 heures. Moderna a exposé mercredi dans un communiqué de presse que les effets secondaires des injections de rappel testées étaient "généralement comparables" à ceux observés après une deuxième dose de leur vaccin.

Environ 11 % des personnes ayant reçu le rappel spécifique à un variant ont signalé des effets secondaires de grade 3 suffisamment graves pour affecter leur vie quotidienne, contre 15 % des personnes ayant reçu la troisième dose du vaccin original, ont-ils précisé. Les effets secondaires les plus courants étaient la fatigue, les maux de tête, les douleurs musculaires et les douleurs articulaires.

Mais peu de personnes ont reçu une troisième dose du vaccin contre le Covid-19 et nous n'avons toujours pas reçu de données d'AstraZeneca ou de Pfizer. "Il n'y a pas assez de personnes qui ont reçu une troisième dose pour nous donner une indication de ce à quoi nous pouvons nous attendre", précise à Insider le Dr Susan Bailey, présidente de l'American Medical Association et spécialiste de l'immunologie et des allergies.

Le professeur Gregory Poland, consultant au département de pharmacologie moléculaire et de thérapeutique expérimentale de la Mayo Clinic, a pour sa part déclaré qu'il y avait une augmentation démontrable de la réaction immunitaire à la deuxième dose des vaccins anti-Covid-19 de Moderna, Pfizer et AstraZeneca. "Tant que l'on ne dispose pas de données complètes, on ne peut pas savoir", a-t-il précisé.

Des rappels tous les 12 mois

Nous ne savons pas encore quand les rappels du Covid-19 devront être administrés, ni s'ils seront vraiment nécessaires. Des études ont indiqué que la protection conférée par deux doses de vaccin dure probablement au moins 6 mois, mais au-delà, la situation n'est pas claire.

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, et Albert Bourla, PDG de Pfizer, ont tous deux suggéré qu'une injection de rappel serait probablement nécessaire dans les 12 mois suivant la vaccination pour maintenir la protection.

Version originale : Dr. Catherine Schuster-Bruce/Insider

À lire aussi — On en sait plus sur les effets secondaires des vaccins Pfizer et AstraZeneca, plus légers qu'attendu

Découvrir plus d'articles sur :