Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les régions françaises qui ont le plus profité d'Airbnb selon la plateforme

Les régions françaises qui ont le plus profité d'Airbnb selon la plateforme
© REUTERS/Charles Platiau

La fréquentation des logements touristiques loués par des particuliers sur des plateformes internet comme Airbnb, Abritel-Home Away ou Leboncoin.fr a représenté 36 millions de nuits facturées en 2018 en France, soit 15% de plus qu'en 2017, selon une estimation publiée en juin par l'Insee. Cette progression toujours solide marque cependant un ralentissement par rapport à la tendance des années précédentes : l'année 2017 avait été marquée par une hausse de 19%, après un essor de 25% en 2016. "En 2018 comme en 2017, 83% des logements loués se situent en province", souligne l'Insee.

Airbnb est la plateforme qui a démocratisé et accéléré ce phénomène. L'Hexagone représente son deuxième marché, après les Etats-Unis, avec 16 millions de voyageurs en 2018. La France compte 550 000 logements mis en location sur Airbnb, dont 65 000 rien qu'à Paris, précisait en début d'année Le Parisien. Selon la plateforme, en 2018, les 16 millions de voyageurs qui ont utilisé la plateforme — près de deux fois plus qu'en 2017 — ont généré plus de 9,2 milliards d'euros pour l’économie française. Ces retombées sont issues pour la grande majorité, des dépenses des voyageurs sur place.

A lire — Airbnb propose désormais des villas de luxe sur la Côte d'Azur et en Polynésie

Il faut prendre du recul sur cette estimation : Airbnb tire ce montant d'une étude internationale interne, basée sur la somme des revenus des hôtes — calculés par Airbnb à chaque transaction — et des dépenses estimées des voyageurs, "évaluées après une enquête envoyée à un échantillon représentatif de voyageurs ayant effectué un voyage avec Airbnb en 2018", précise le rapport. Ce type de classement réalisé par la startup n'est pas anodin : critiquée en raison des impôts qu'elle paie —160 000 euros pour un chiffre d'affaires net de 7,6 millions d'euros — et en conflit avec la ville de Paris, Airbnb a tout intérêt à défendre l'idée d'une marque engagée qui apporte des réels gains financiers aux hôtes et aux collectivités.

Voici à quelle hauteur les 13 régions françaises ont le plus bénéficié d'Airbnb selon la plateforme, par ordre décroissant des montants des retombées financières générées par ses clients :

13. Bourgogne-Franche-Comté — 25,3 M€

Le groupe FFF au festival des Eurockéennes de Belfort en 2018, à Belfort, en Franche-Comté. facebook/Eurockéennes Erick Munck Photographie

12. Centre-Val de Loire — 26,8 M€

Château de Chambord, région Centre Val-de-Loire. Facebook/Château de Chambord

11. Hauts-de-France — 39,5 M€

Pixabay

10. Corse — 55,3 M€

Flickr

9. Grand Est — 197,6 M€

Facebook/Charles Heidsieck Champagne

8. Normandie — 221,2 M€

REUTERS/Charles Platiau

7. Pays-de-la-Loire — 327,4 M€

Facebook/Ville de Nantes

6. Bretagne — 477 M€

Flickr/Nicolas Wollmer

5. Nouvelle-Aquitaine — 825,7 M€

Unsplash

4. Auvergne-Rhône-Alpes — 842,5 M€

UNESCO/Pierre Soissons

3. Occitanie — 906 M€

Facebook/Ville de Toulouse

2. Provence-Alpes-Côte-d’Azur — 1,7 Md€

REUTERS/Eric Gaillard

1. Ile-de-France — 2,3 Mds€

REUTERS/Charles Platiau
Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :