Les revenus de Coinbase ont triplé en un seul trimestre, reflétant la frénésie autour des cryptomonnaies

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les revenus de Coinbase ont triplé en un seul trimestre, reflétant la frénésie autour des cryptomonnaies
Des collaborateurs de la plateforme d'échanges Coinbase. © CoinDesk/Flickr

L'univers des cryptomonnaies est en ébullition depuis le début de l'année. Et Coinbase en profite. La plateforme d'échanges de cryptoactifs a vu son chiffre d'affaires plus que tripler au premier trimestre par rapport au trimestre précédent. Le groupe, qui revendiquait 56 millions d'utilisateurs fin mars, a dégagé pour 1,8 milliard de dollars de revenus entre janvier et mars, contre 585 millions au quatrième trimestre 2020 et 191 millions au premier trimestre 2020, détaille un communiqué jeudi 13 mai.

Le bénéfice net de Coinbase, entré à Wall Street en avril, s'est aussi envolé, s'affichant à 771 millions de dollars contre 177 millions au trimestre précédent et 32 millions au premier trimestre 2020. Ces résultats reflètent les records auxquels ont grimpé de nombreuses cryptomonnaies pendant le trimestre, la forte volatilité sur cette classe d'actifs et "l'intérêt accru" porté aux devises virtuelles en général, souligne le groupe.

À lire aussi — Coinbase pointe 7 risques qui pèsent sur son avenir et celui des cryptomonnaies

335 Mds$ d'échanges, dont 39% rien que pour le bitcoin

Le bitcoin par exemple est passé d'environ 30 000 dollars en début d'année à plus de 60 000 dollars en mars. L'ensemble du marché des cryptomonnaies valait presque 2 000 milliards de dollars fin mars, contre 782 milliards fin décembre, remarque Coinbase.

La plateforme a géré sur la période pour 335 milliards de dollars d'échanges de cryptomonnaies, contre 89 milliards au trimestre précédent. Le bitcoin comptait pour 39% de ces échanges et l'ethereum pour 21%.

Le titre, qui avait perdu 6,5% en séance jeudi, gagnait 2,2% dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York. Le groupe a prévenu qu'il faisait face à une concurrence croissante, avec notamment des plateformes proposant d'échanger certaines cryptomonnaies que Coinbase n'offre pas. Le secteur évolue très vite et la frénésie autour des devises virtuelles semble partie pour durer.

À lire aussi — Bitcoin ou ether ? 10 experts expliquent sur quel actif ils préfèrent miser et pourquoi

Découvrir plus d'articles sur :