Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les smartphones et ordinateurs devront afficher un 'indice de réparabilité' en 2021

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Les smartphones et ordinateurs devront afficher un 'indice de réparabilité' en 2021
Avec le nouvel indice de réparabilité, vous pourrez désormais quel smartphone est le plus facile à réparer lorsque vous choisirez lequel acheter. © PR Media/Unsplash

Fini l'obsolescence programmée en 2021 ? Au 1er janvier, une loi va entrer en vigueur pour inciter les consommateurs à réparer leurs appareils électroniques plutôt que d'en racheter des neufs. Un "indice de réparabilité" devra obligatoirement apparaître sur les smartphones et les ordinateurs portables commercialisés en France, afin de permettre aux utilisateurs de savoir si le produit peut facilement, ou non, être réparé. Cet indice — présenté sous la forme d'une note sur 10 — devra être clairement affiché par le fabricant sur l'étiquette ou l'emballage du produit, dans le lieu de vente ou sur Internet en cas d'achat en ligne.

Un logo jaune — représentant une clé à molette et un écrou — sera accolé à la note, pour mettre en avant cette dernière aux yeux des consommateurs. Pour établir l'indice de réparabilité, les constructeurs électroniques devront noter leur produit selon cinq critères : la disponibilité de la documentation, la démontabilité, l'accès et les outils, la disponibilité des pièces détachées, le prix des pièces détachées, et un dernier critère spécifique à la catégorie d’équipements concernée. Des grilles de calcul sont disponibles en ligne pour les guider.

A lire aussi — Ces 14 pays ont plus de téléphones portables inutilisés que d'habitants

Pour commencer, cinq catégories de produits dites "pilotes" seront concernées par l'obligation d'afficher l'indice de réparabilité : les smartphones, les ordinateurs portables, mais aussi les téléviseurs, les lave-linge et même les tondeuses à gazon. Avec le temps, il pourrait bien être imposé à d'autres équipements électroniques, comme les tablettes ou encore les écouteurs sans fil.

Cette nouvelle mesure fait partie de la loi anti-gaspillage, adoptée en février 2020, qui vise, entre autres, à promouvoir l'économie circulaire et à limiter les conséquences de l'obsolescence programmée.

A lire aussi — Ce que changera concrètement la loi anti-gaspillage en passe d'être adoptée par le Parlement

Découvrir plus d'articles sur :