Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Les spectaculaires images des pétroliers en feu dans le Golfe d'Oman

Les spectaculaires images des pétroliers en feu dans le Golfe d'Oman
© NO ARCHIVES

Des photos et une vidéo suite à une attaque présumée par une torpille montrent les flammes et la fumée sur un pétrolier dans le golfe d'Oman, ainsi que sa carbonisation. Il s'agit du navire-citerne Front Altair, appartenant à la compagnie norvégienne Frontline. On ne sait pas exactement ce qui a laissé le pétrolier si gravement endommagé. Il avait été affrété par la compagnie publique taïwanaise de raffinage du pétrole CPC, qui a déclaré qu'on "suspectait le navire d'avoir été touché par une torpille".

Press TV, un radiodiffuseur financé par le gouvernement iranien, a diffusé jeudi après-midi des images aériennes de l'incendie sur Twitter.

Des images fixes, créditées de l'agence de presse iranienne ISNA et distribuées par Associated Press, montrent le navire abandonné en flammes. Son équipage a été évacué après le début de l'incident. Environ la moitié de son côté tribord est endommagée par le feu. Son pont, généralement blanc, est noirci d'un côté. Selon Reuters, le navire transportait 75 000 tonnes de produits pétrochimiques.

Un pétrolier en feu dans le golfe d'Oman, le 13 juin 2019. ISNA/Handout via REUTERS 

Les photos d'archives non datées du navire partagées par Frontline montrent son apparence avant l'attaque présumée :

NTB Scanpix / via REUTERS

Cette photo montre le feu sous un autre angle :

AP Photo / ISNA

Le navire est l'un des deux qui ont été endommagés lors d'attaques présumées dans le golfe d'Oman jeudi.

Un responsable américain de la Défense a déclaré de manière anonyme à CBS News que "l'Iran était très probablement à l'origine de ces attaques".

Le deuxième navire était le Kokuka Courageous, exploité par Bernhard Schulte Shipmanagement. Il a également été évacué. La compagnie a déclaré que la coque avait été endommagée et qu'un membre de l'équipage avait été "légèrement blessé". Le directeur du navire a déclaré à Reuters qu'il avait été endommagé lors d'une "attaque présumée".

ISNA / Document via REUTERS

Ces incidents ont provoqué une flambée des prix du pétrole, les navires empruntant une route de transport importante pour l'or noir, qui a vu les tensions s'accroître entre les pétroliers américains et l'Iran.

Le mois dernier, les Etats-Unis ont accusé l'Iran d'attaquer ses pétroliers dans la région, mais l'Iran nie toute implication.

Version originale : Sinéad Baker/ Business Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :