Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'étoile Bételgeuse ne serait finalement pas sur le point d'exploser comme certains scientifiques le prédisaient

L'étoile Bételgeuse ne serait finalement pas sur le point d'exploser comme certains scientifiques le prédisaient
© Kervella

La luminosité de Bételgeuse, l'une des étoiles les plus brillantes dans le ciel, avait clairement baissé depuis mi-novembre 2019, et certains scientifiques avaient alors estimé que ces fluctuations indiquaient que son explosion en supernova allait bientôt se produire. Mais cette hypothèse s'avère finalement fausse, rapporte le site spécialisé Science Alert ce lundi 9 mars 2020. Des astronomes ont mesuré la température de l'étoile (3 325 degrés Celsius) pour comprendre pourquoi sa luminosité diminuait et ont conclu que la cause n'était pas due à des changements internes, d'après une étude acceptée par The Astrophysical Journal Letters et consultable sur arXiv.

En réalité, l'étoile Bételgeuse a expulsé un énorme nuage de poussière, ce qui a provoqué l'obscurcissement de sa lumière pendant un moment. "Nous voyons cela tout le temps chez les supergéantes rouges. C'est une partie normale de leur cycle de vie", a déclaré l'astronome Emily Levesque de l'Université de Washington à Science Alert. Et d'ajouter : "les étoiles supergéantes rouges perdent parfois de la matière à leur surface, qui se condense autour de l'étoile sous forme de poussière. En se refroidissant et en se dissipant, les grains de poussière absorberont une partie de la lumière qui se dirige vers nous et bloqueront notre vue".

Sur le compte Twitter nommé Betelgeuse Status, qui suit les changements de luminosité de l'étoile, un post datant d'hier affirme que la luminosité de l'étoile Bételgeuse était à 48% de sa luminosité habituelle.

A lire aussi — Ces 3 hypothèses expliqueraient pourquoi l'étoile Bételgeuse connaît une baisse de luminosité flagrante

L'étoile Bételgeuse, de couleur rouge-orangé, est située dans la constellation d'Orion, à environ 700 années-lumière. Elle est très ancienne pour son type, elle est âgée environ 8 à 8,5 millions d'années et vit ses dernières stades de vie. Bételgeuse représente ainsi un bon cas d'étude pour les astronomes pour mieux comprendre les phénomènes qui se passent aux derniers stades de vie d'une étoile géante.

Interrogée par Futura Sciences sur le cas de l'étoile Bételgeuse, Sylvie Vauclair, astrophysicienne à l'Institut de recherches en astrophysique et planétologie (Irap) et spécialiste des étoiles, avait estimé que l'étoile Bételgeuse devrait exploser "peut-être pas avant 100 000 ans, ou même plus, une paille en comparaison de l'âge de l'Univers mais une éternité à notre échelle". Et d'ajouter : "si elle explose, son éclat pourra devenir aussi fort que celui de la pleine Lune. Elle émettra alors des vents radioactifs très dangereux."

Découvrir plus d'articles sur :