Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'ex-Googler qui avait été débauché par Xiaomi vient de démissionner

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'ex-Googler qui avait été débauché par Xiaomi vient de démissionner
© Facebook/Hugo Barra

Hugo Barra, vice-président à l'international de Xiaomi, a annoncé sur Twitter qu'il quitterait le fabriquant chinois de smartphones pour revenir dans la Silicon Valley.

Il a passé trois ans et demi en Chine au sein de l'entreprise.

Il évoque notamment des soucis de santé et un nouveau projet aux Etats-Unis.

En quelques années et avec l'arrivée du Brésilien, Xiaomi est devenue une des principales marques chinoises de smartphones dans le monde.

En 2014, elle était valorisée à 45 milliards de dollars, soit la deuxième entreprise la plus valorisée au monde à l'époque après Uber.

Hugo Barra avait quitté Google en 2013, où il était en charge de la division Android, précisent les Echos.

Il a notamment expliqué dans un post sur sa page Facebook :

"Je me suis rendu compte, après ces quelques années passées à vivre dans un environnement aussi spécial, que cela commençait à avoir un impact sur ma santé. Mes amis, qui sont comme ma maison, et ma vie, sont dans la Silicon Valley, qui est également plus proche de ma famille. En voyant combien j'ai laissé derrière moi ces dernières années, il m'apparaît clair qu'il est temps pour moi de revenir."

Hugo Barra restera proche de Xiaomi en tant que conseiller, tandis que Xiang Wang, actuel vice-président senior de l'entreprise, prendra sa place.

Bin Lin, cofondateur et président de Xiaomi, a commenté sous ce post Facebook:

"Bien que nous souhaiterions qu'Hugo reste avec nous pendant bien plus longtemps, nous comprenons ses challenges personnels et nous lui souhaitons le meilleur pour ses futurs projets."

Barra quittera officiellement ses fonctions après le Nouvel an chinois, le 2 février prochain.

Découvrir plus d'articles sur :