Un patron du foot français renonce à une guerre contre le premier site de fantasy football français parce qu'il l'identifie à Uber

Capture d'écran Mon Petit Gazon. Business Insider France/Thomas Giraudet

Le marché des transferts dans le football ferme ce jeudi 31 août à minuit en France. Pour les supporters, il sera alors temps d'osciller entre joies et déconvenues au gré des résultats de son équipe favorite.

Mais pour un fan de ballon rond, la passion se prolonge parfois dans le monde virtuel en endossant le costume de manager de son équipe préférée. Les contraintes disparaissent et on peut alors rêver de faire cohabiter Neymar, Kylian Mbappé et Thomas Monconduit, le capitaine d'Amiens, plus petit budget de Ligue 1.

L'un de ces sites de fantasy football, c'est Mon Petit Gazon (MPG). Créée par trois copains — Benjamin Fouquet, Martin Jaglin, et Grégory Rota — qui ont fait partie des premiers salariés du groupe de communication 1000mercis, l'application a réussi à fédérer en six ans une communauté de plus de 400.000 joueurs.

Le succès est tel que la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé en 2016 de porter plainte contre MPG selon France Info, qui faisait de l'ombre à sa propre application Ligue 1 Fantasy en partenariat avec Panini.

Un an et demi après, la LFP a fait machine arrière. Elle a retiré sa plainte, indique Challenges et a même conclu un partenariat avec Mon Petit Gazon. 

La Ligue a préféré abandonné le combat. Face à elle, il y a une startup flexible, maitrisant les outils numériques, capable de développer un produit pertinent beaucoup plus rapidement. Le profil type du nouvel entrant qui gêne les acteurs installés.

"C'est un combat aberrant et perdu d'avance que d'essayer d'aller contre cette révolution digitale. Au lieu d'être idiot et d'aller devant les tribunaux, on a décidé de le résoudre commercialement", justifie le nouveau directeur général de la LFP Didier Quillot, dans les colonnes de Challenges. 

"Je sais à quel point, les marques digitales comme Uber, Airbnb ou Mon Petit Gazon transforment le monde."

Les trois fondateurs ont quitté leur travail depuis plus d'un an pour se consacrer entièrement au  premier jeu de fantasy football — revendiqué — en France.

"Pour innover dans le football et changer les règles, il n'y a pas 36.000 solutions.  C'est un secteur parfois top institutionnel. On est vite devenus visibles car on connecte le monde réel et virtuel grâce à internet, aux données statistiques d'Opta et en adoptant un ton décalé, un peu de café du commerce. Or, ça n'existait pas avant", témoigne Martin Jaglin, un des fondateurs, interrogé par Business Insider France. MPG vient de lancer l'application en Angleterre et en Espagne où trois applications dépassent le million de joueurs.

Le partenariat commercial offre aux joueurs de MPG la possibilité de gagner des maillots, des ballons et des places pour des matchs de ligue 1 et la finale de la Coupe de la Ligue.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un économiste du sport explique pourquoi les joueurs de foot gagnent autant d'argent en ce moment

VIDEO: Voici ce qu'il se passe lorsqu'une mouche se pose sur votre nourriture — c'est pire que ce qu'on pensait