L'immobilisation des 737 MAX pèse lourd sur les résultats de Boeing

Des avions 737 Max sur le tarmac de l'usine Boeing de Renton, aux Etats-Unis, le 21 mars 2019. REUTERS/Lindsey Wasson/File Photo

Un mois et demi après le crash d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines, le constructeur américain a publié ses résultats financiers... Et le constat est dur. Boeing a suspendu mercredi ses prévisions pour l'ensemble de l'année et annoncé une hausse d'un milliard de dollars (894 millions d'euros) de ses coûts en raison de l'immobilisation de tous ses 737 MAX. Le groupe a également indiqué avoir arrêté ses rachats d'actions à la mi-mars.

Le groupe de Chicago a fait état d'un chiffre d'affaires et d'un flux de trésorerie au premier trimestre nettement inférieurs aux prévisions, ce qui est principalement dû à l'arrêt des livraisons de 737 MAX. Le groupe aéronautique a annoncé qu'il publierait une nouvelle prévision quand il disposerait d'une meilleure visibilité sur les problèmes liés au 737 MAX.

Les 737 MAX de l'avionneur américain sont cloués au sol depuis la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts le 10 mars, cinq mois après l'accident d'un autre exemplaire de ce modèle exploité par la compagnie indonésienne Lion Air, qui a fait 189 morts. A la suite des deux accidents mortels impliquant ce modèle, les autorités fédérales et le département de la Justice des Etats-Unis ont ouvert des enquêtes sur ce programme. Le système anti-décrochage MCAS de l'appareil est pointé du doigt et Boeing a reconnu qu'il constituait un point commun dans les enchaînements d'événements qui ont conduit à ces accidents.

Après la catastrophe d'Ethiopian Airlines, Boeing a réduit sa production mensuelle de MAX à 42, contre 52 auparavant, et son flux de trésorerie opérationnel au premier trimestre était inférieur de 350 millions de dollars à celui de l'année précédente. Le constructeur aéronautique a également dit avoir passé dans des comptes du premier trimestre des charges liées à la mise à jour de son système MCAS, ajoutant qu'il avait fait des progrès vers la certification de cette mise à jour.

Le flux de trésorerie opérationnel au premier trimestre a baissé à 2,79 milliards de dollars, contre 3,14 milliards un an auparavant. Les analystes l'attendaient en moyenne à 2,82 milliards. Le chiffre d'affaires a reculé de 2% à 22,92 milliards de dollars, là encore sous le consensus, qui le donnait à 22,98 milliards. Boeing a dégagé un bénéfice hors exceptionnels de 1,99 milliard sur les trois premiers mois de l'année, soit 3,16 dollar par action, contre 2,51 milliards (3,64 dollar/action) il y a un an.

Le titre du groupe s'est retourné à la hausse et gagnait 1,5% dans les échange d'avant-Bourse à Wall Street. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Boeing est contraint de réduire la production de son 737 Max

VIDEO: Ce garçon de 13 ans invente un outil pour aider à traiter le cancer du pancréas et améliorer le taux de survie des patients