Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'impact du coronavirus sur les comptes d'Air France estimé entre 150 et 200 M€ d'ici avril

L'impact du coronavirus sur les comptes d'Air France estimé entre 150 et 200 M€ d'ici avril
© Photo by Miguel Candela/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Pendant que le Fonds monétaire international (FMI) tire la sonnette d'alarme sur les conséquences économiques du coronavirus, des salons sont annulés et les chaînes d'approvisionnement des entreprises sont perturbées, tant l'économie mondiale est devenue imbriquée et exposée à la Chine. Air France-KLM fait partie des groupes subissant fortement l'impact du virus Covid-19, qui affecte directement son trafic. Le transporteur franco-néerlandais a dévoilé son estimation des conséquences du coronavirus sur son activité, jeudi 20 février.

Sur la base des annonces de suspension des opérations vers la Chine en février-mars et "sous l'hypothèse d'une reprise progressive des opérations à partir d'avril 2020, l'impact estimé du Covid19 sur le résultat d'exploitation est de -150 à -200 millions d'euros entre février et avril 2020", précise la société aérienne dans un communiqué, à l'occasion de la publication de ses résultats financiers. La propagation du coronavirus a eu un effet sur "les prévisions de demande, notamment sur le réseau asiatique".

Un 'effet sévère' sur le trafic du transporteur aérien

"Cela se traduit par des coefficients de réservation long-courrier en baisse entre février et mai 2020", ajoute le transporteur, qui prévoit des recettes en baisse au premier trimestre. L'activité cargo, déjà en souffrance, est elle aussi affectée par le Covid-19. Au quatrième trimestre, le déséquilibre entre l'offre et la demande a fait fondre la recette par tonne offerte au kilomètre (TKO) de 17%.

Il y a une semaine, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) avait prévenu que l'épidémie du nouveau coronavirus avait entraîné une "réduction potentielle de 4 à 5 milliards de dollars" de revenus pour les compagnies aériennes du monde entier. Selon l'organisation onusienne, "70 compagnies aériennes ont annulé tous les vols internationaux à destination et en provenance de Chine" et "50 autres compagnies aériennes ont réduit leurs activités aériennes".

La Chine continentale représente 5,5% du trafic annuel d'Air Fance-KLM, aussi la suspension des liaisons depuis le 30 janvier a un "effet sévère" pour le groupe, a commenté le directeur financier Frédéric Gagey lors d'un entretien téléphonique avec des journalistes.

Le plan stratégique du groupe pas remis en cause

Air France-KLM a par ailleurs annoncé un bénéfice net en recul de 31% pour 2019, à 290 millions d'euros, plombé par le carburant et le fret aérien. Selon l'Association internationale du transport aérien Iata, la demande en fret aérien a chuté de 3,3% en 2019, sa performance la plus faible depuis dix ans, en raison des tensions commerciales notamment entre la Chine et les Etats-Unis.

Autre point faible pour Air France-KLM en 2019: une facture carburant de 5,5 milliards d'euros, en augmentation de 550 millions, les achats de carburant anticipés ayant permis en 2019 un gain de 50 millions contre 650 millions l'année précédente.

À lire aussi — 5 choses que vous ignorez sûrement à propos des avions

La situation liée au Covid-19 ne remet pas en cause le plan stratégique du directeur général Benjamin Smith, dont l'objectif est d'atteindre une "marge opérationnelle moyen-terme de 7-8%", assure le groupe. "En novembre, nous avions présenté notre plan stratégique avec, pour objectif, une forte progression de notre performance financière. Nous nous engageons sur cette trajectoire à cinq ans avec une structure financière robuste et des atouts uniques et puissants", a déclaré Benjamin Smith dans le communiqué de l'entreprise.

Dans ses perspectives, le groupe prévoit notamment un plan d'investissements de 3,6 milliards d'euros pour 2020, avec une facture carburant "attendue en baisse de 300 millions d'euros par rapport à 2019 à 5,2 milliards d'euros".

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :