L'Internet par satellite Starlink de SpaceX a récolté plus de 500 000 commandes et acomptes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L'Internet par satellite Starlink de SpaceX a récolté plus de 500 000 commandes et acomptes
SpaceX a lancé quelque 1 500 satellites Starlink à ce jour et a pour objectif d'en placer 42 000 en orbite autour de la Terre. © Hannibal Hanschke-Pool/Getty Images

Le service Internet par satellite Starlink de SpaceX a récolté plus de 500 000 commandes et acomptes de clients, a annoncé mardi la société. "À ce jour, plus d'un demi-million de personnes ont passé une commande ou versé un acompte pour Starlink", a déclaré Siva Bharadvaj, ingénieur des opérations spatiales de SpaceX, lors de la diffusion du dernier lancement de satellites Starlink par l'entreprise spatiale.

"Avec chaque lancement, nous permettons la connexion de plus de personnes à travers le monde", a poursuivi l'ingénieur. Dans un tweet mardi, le PDG de SpaceX, Elon Musk, a déclaré que les 500 000 personnes recevront "très probablement" le service, mais fournir Internet à un grand nombre d'utilisateurs dans les zones urbaines complique les choses.

A lire aussi — Starlink autorisé en France, ce qu'il faut savoir sur l'internet de l'espace de SpaceX

Starlink compte utiliser sa flotte de plus de 40 000 satellites pour diffuser Internet à haut débit dans les zones rurales et reculées où le service traditionnel est faible ou inexistant. SpaceX prévoit également de fournir Internet aux navires, aux avions, aux voitures et aux camping-cars.

Mardi, la société a mis en orbite 60 satellites Starlink supplémentaires à l'aide d'une de ses fusées Falcon 9, achevant ainsi sa 10e mission Starlink de 2021 et sa 26e mission au total. Ce dernier lancement porte le nombre total de satellites Starlink envoyés en orbite à environ 1 500, bien que certains d'entre eux aient été désorbités.

SpaceX a commencé à proposer Starlink en tant que service bêta en octobre et a depuis rassemblé plus de 10 000 bêta-testeurs, selon une demande déposée en février auprès de la Federal Communications Commission (Commission fédérale des communications américaine). Starlink est actuellement disponible pour un nombre limité d'utilisateurs dans une zone donnée, et les clients peuvent verser des dépôts remboursables de 99 dollars (82,58 euros) pour s'inscrire sur une liste d'attente.

Version originale : Tim Levin/Insider

À lire aussi — Pourquoi l'essor de SpaceX pourrait augmenter les risques de collisions spatiales

Découvrir plus d'articles sur :