Publicité

L’investisseur Michael Burry révèle qu’il a lui même acheté de la cryptomonnaie

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

L’investisseur Michael Burry révèle qu’il a lui même acheté de la cryptomonnaie
Michael Burry s'est dit intrigué par la blockchain. © Kevin Mazur/WireImage
Publicité

Michael Burry avait laissé entendre qu'il parierait contre les cryptomonnaies dans un récent tweet. Cependant, le célèbre investisseur de "The Big Short", connu pour être l'un des premiers à avoir spéculé sur l'imminence de la crise des subprimes, a précisé qu'il ne pariait pas sur un crash des cryptomonnaies et qu'il avait même acheté quelques jetons, dans un récent mail publié par le site CNBC.

"Je n'ai pas du tout vendu à découvert des cryptomonnaies. Je n'ai pas été impliqué dans les cryptomonnaies à l'exception d'une participation — en fait, j'ai acheté quelques cryptomonnaies que je considère comme de "meilleures cryptomonnaies", a confié l'homme d'affaires. Michael Burry, qui est aussi le patron de Scion Asset Management, a demandé comment vendre à découvert des cryptomonnaies sur Twitter parce qu'il voulait souligner ses préoccupations concernant le marché : "Je crois que les cryptomonnaies sont dans une bulle et que la plupart de ceux qui y participent ne les comprennent pas bien", a-t-il précisé à CNBC.

>> Investissez dans les cryptomonnaies (Bitcoin, Ethereum…) grâce à la plateforme d'achat et de vente en ligne Coinhouse

Pourtant, le gestionnaire de fonds spéculatifs a déclaré qu'il était intrigué par la technologie blockchain et s'attendait à ce qu'elle soit utile, et qu'il voyait de la valeur dans les jetons non fongibles (NFT) au-delà du marché de l'art numérique.

Les derniers commentaires de l'investisseur suggèrent qu'il reconnaît le potentiel des cryptomonnaies, mais qu'il est sceptique quant à l'immense battage médiatique et aux valorisations exorbitantes de ce secteur. Le patron de Scion a déjà rejeté le jeton numérique shiba inu comme étant "inutile" et a ridiculisé la montée en flèche du dogecoin. L'investisseur a aussi averti que le bitcoin est une "bulle spéculative" construite sur d'énormes quantités de leviers et vulnérable aux mesures de répression gouvernementales.

"C'est à couper le souffle, cette religion composée de personnes réelles et fausses", a récemment tweeté Michael Burry à propos de l'armée de promoteurs et de bots qui travaillent à gonfler les prix des crypto et des "actions mèmes". "La spéculation dépasse probablement tout ce qui a été fait dans l'histoire", a-t-il encore affirmé.

Michael Burry a atteint la célébrité pour son pari lucratif contre la bulle immobilière du milieu des années 2000. Il a également déclenché par inadvertance la frénésie des autour des "actions mèmes", en investissant dans GameStop en 2019, et a pris cette année des positions contre l'entreprise Tesla d'Elon Musk et la société de gestion Ark Invest de Cathie Wood. L'investisseur a récemment fait remarquer que son pari sur Tesla n'était qu'un échange, et qu'il n'était plus à découvert sur le fabricant de voitures électriques.

Version originale : Theron Mohamed / Insider

À lire aussi — L'ETF bitcoin autorisé aux Etats-Unis est accessible mais peu conseillé aux épargnants français

Découvrir plus d'articles sur :