Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'iPhone XR est toujours un succès pour Apple, plus d'un an après sa sortie

L'iPhone XR est toujours un succès pour Apple, plus d'un an après sa sortie
© Apple

En 2018, Apple a lancé l'iPhone XR, l'option plus abordable dans sa gamme de smartphones, vendu à 750 dollars à l'époque (859 euros), moins cher que les iPhone X, XS et XS Max. Plus d'un an après, cette stratégie a été largement payante pour Apple : l'iPhone XR est tout simplement le smartphone qui a été le plus acheté en 2019, selon le cabinet Counterpoint Research, qui a publié son bilan du troisième trimestre.

"A l'exception du trimestre de lancement en septembre 2018, l'iPhone XR a été le modèle le plus vendu à l'échelle mondiale à chaque trimestre depuis le T4 2018. À lui seul, le XR a contribué à plus d'un quart des ventes totales d'Apple au cours du trimestre, ce qui en fait le modèle le plus vendu par Apple dans toutes les régions", note Counterpoint. La part de marché de l'iPhone XR dans le monde a été de 3 % au troisième trimestre de 2019. Il est suivi par deux smartphones de Samsung, le Galaxy A10 (2,6% de part de marché) et le Galaxy A50 (1,9%).

Le XR a un écran moins chic, et des matériaux un peu moins fantaisistes, mais il ressemble toujours à un appareil Apple haut de gamme. Face aux prix de départ élevés des iPhone X et iPhone XS, le XR a fait un tabac auprès de millions de personnes à la recherche d'un iPhone sans toutefois vouloir dépenser plus de 1 000 euros. Dès lors, il n'est pas surprenant d'apprendre qu'Apple songe à sortir un nouvel iPhone SE à petit prix début 2020, avec le design l'iPhone 8.

A lire aussi — Les 10 différences qui existent entre l’iPhone 11 à 800 euros et l’iPhone XR à 700 euros

Au lancement de l'iPhone XR, certains analystes doutaient de son intérêt, faisant lourdement chuter l'action Apple. Un ralentissement des ventes d'iPhones en Chine avait même contraint en début d'année l'entreprise américaine a émettre un rare avertissement sur sa prévision de chiffre d'affaires trimestriel début janvier. Mais depuis, Apple a adapté le prix de ses smartphones — pratique qu'elle refusait d'adopter jusque-là — selon les marchés et notamment celui de l'iPhone XR en Chine.

Et bien lui en a pris. Cette stratégie a contribué à maintenir une forte demande au cours du troisième trimestre alors que l'iPhone 11, successeur de l'iPhone XR, a été mis en vente — même s'il ne semble pas encore avoir avoir séduit les fans de la marque à la pomme en France. Dans le classement Counterpoint, il se hisse à la cinquième place des ventes.

Le cabinet d'études note que de plus en plus de smartphones intermédiaires, dotés de technologies et caractéristiques qui appartenaient jusqu'alors aux produits haut de gamme, prennent des parts de marché. C'est tout le sens de la stratégie des marques chinoises et nouvelles entrantes, comme Oppo et Xiaomi.

Découvrir plus d'articles sur :