REUTERS/Gonzalo Fuentes

La France n'a jamais été aussi attractive depuis 10 ans aux yeux du monde, selon le dernier rapport sur l'internationalisation de l'économie française, compilé par Business France. 

Comme l'a souligné le ministre de l'Economie Bruno Le Maire lors d'une conférence de presse, ce mardi 3 avril 2018, le nombre d'investissements étrangers en France a progressé de 16% en 2017 par rapport à l'année précédente, atteignant son plus haut niveau depuis 10 ans, avec un total de 1298 projets d'investissements. 

Selon Christophe Lecourtier, DG de l'agence nationale de développement de l'export Business France interrogé par Les Echos, l'attractivité croissante de la France à l'étranger s'explique en partie par un "effet Macron".

"Il y a bien eu un effet Macron car sur le premier semestre de 2017, les investisseurs étrangers ont été attentistes. Ils ont attendu le résultat de l'élection, comme ils le font habituellement dans les démocraties. Mais dans la seconde partie de l'année, les investissements ont nettement accéléré." 

Parmi les autres raisons citées, on peut notamment noter la reprise économique mondiale et le Brexit, selon Business France. 

Ces décisions d'investissements étrangers ont permis de créer ou de maintenir 33.498 emplois en 2017, contre 30.108 en 2016, soit une hausse de 11% d'une année sur l'autre.

Près d'un tiers des projets d'investissements étrangers en 2017 proviennent d'entreprises qui ont fait leurs premiers pas sur le marché français. 

On retrouve parmi les entreprises qui investissent en France le géant de l'informatique IBM, le groupe automobile suédois Volvo, le Japonais Fujitsu ou encore le groupe pharmaceutique allemand Boehringer Ingelheim. 

Les secteurs les plus représentés sont l'industrie manufacturière (742 sur 1298 projets d'investissements), les services (556 sur 1298) et les logiciels et prestations informatiques (184 sur 1298).

Voici les 12 pays investisseurs en France dont les entreprises ont créé ou maintenu le plus d'emplois en 2017 (par ordre décroissant en fonction du nombre d'emplois créés ou maintenus).

12. Espagne, 811 — Le nombre de projets d'investissements (45) reste stable par rapport à l'an dernier. L'une des entreprises qui emploient le plus est le géant de l'habillement Inditex (Zara, Massimo Dutti, Bershka, etc.)

ZARA, rennes

Inditex, propriétaire de la marque Zara, emploie 7500 salariés en France, ce qui en fait la première entreprise espagnole en termes d'emplois. Wikimedia Commons/Chrisloader

11. Suède, 825 — La Suède a augmenté le nombre de projets d'investissements en France passant de 25 à 44 entre 2016 et 2017. 

10. Pays-Bas, 1497  — Le groupe de magasins discount Action est très présent en France, avec 15 projets d'investissements à lui seul sur les 53 au total. 

9. Suisse, 1503 — La startup suisse Procsea, dont l'ambition est de devenir la plateforme de référence des hôteliers et restaurateurs dans le domaine des produits de la mer, fait partie des entreprises suisses qui investissent en France.

8. Italie, 1504 — La société italienne spécialisée dans le développement de logiciels, Lead Tech SRL, devrait par exemple recruter durant les trois années à venir une trentaine de salariés chargés d'activités commerciales et d'ingénierie en France. 

7. Canada, 1616 — Le pays d'Amérique du Nord a créé ou maintenu un peu plus de 1000 emplois supplémentaires par rapport à l'an dernier (608). 

Justin Trudeau. REUTERS/Chris Wattie

6. Belgique, 1827 — Par rapport à l'an passé (743 emplois créés ou maintenus), notre voisin belge a mis plus que les bouchées doubles. La société de conseil spécialisée dans la biotech, The Biotech Quality Group, fait partie des investisseurs en France. 

5. Japon, 1926 — Le groupe japonais Fujitsu a récemment annoncé l'élargissement — de 200 mètres carrés — de son centre français de recherche en intelligence artificielle. Par ailleurs, l'équipementier sportif Asics a créé une plateforme logistique à Montpellier pour gérer son réseau de distribution en Europe. Asics a ainsi investi 11 millions d'euros pour 55 emplois maintenus et 50 créés.

4. Chine, 2234 — L'Empire du milieu a créé ou maintenu près de 1000 emplois de plus par rapport à l'an dernier (1370), selon Business France. 

3. Royaume-Uni, 2527 — Les entreprises britanniques ont créé ou maintenu moins d'emplois cette année par rapport à l'an passé (3713). 

Des opposants au Brexit manifestent à Londres, le 11 septembre 2017. REUTERS/Hannah McKay

2. Allemagne, 5789 — En 2017, les investissements des entreprises allemandes à destination de la France ont augmenté de 9%. Parmi eux, on peut citer Lidl, la Deutsche Post DHL group, Volkswagen, Continental ou encore Robert Bosch GMBH. 

1. Etats-Unis, 7047 — Les investissements américains à destination de la France ont progressé de 26% en 2017. Le géant Amazon et General Electric font partie des entreprises américaines qui ont choisi l'Hexagone pour investir. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Ces béquilles innovantes facilitent la vie de ceux qui les utilisent

VIDEO: Des Français ont inventé un guidon connecté — il doit permettre aux cyclistes de ne plus se faire voler leur vélo