Voici les 52 restaurants qui ont perdu leur étoile Michelin en 2019

Voici les 52 restaurants qui ont perdu leur étoile Michelin en 2019

Bradley Cooper en chef colérique dans "A vif" ("Burnt"). YouTube/ScreenJunkies News

Le guide Michelin a dévoilé ce lundi 21 janvier 2019 son palmarès 2019 depuis la salle Gaveau à Paris. 

Alors que les chefs Laurent Petit et Mauro Colagreco célébraient l'obtention de leur troisième étoile au Michelin, d'autres se sont vus retirer leur unique étoile d'une année à l'autre.

Le guide Michelin 2019 compte désormais 520 restaurants 1 étoile, dont 68 nouveaux — contre 498 en 2018. 

Les étoiles du Michelin peuvent constituer un fardeau pour les restaurants primés, entre le stress continu qu'elles engendrent et les différents investissements nécessaires pour les conserver, mais comme nous l'avait expliqué la cheffe étoilée Fanny Rey l'obtention d'une première étoile lui avait permis d'augmenter de 40% le nombre de sa clientèle et de la diversifier.

Le guide Michelin 2019 sera disponible à partir du 25 janvier prochain.

Voici la liste des 52 restaurants qui ont perdu leur étoile au guide Michelin en 2019 :

  1. Mickaël Féval, 11 Petite Rue Saint-Jean (Aix-en-Provence),
  2. Le Moulin d'Alotz, chemin Alotz-Errota (Alotz), 
  3. L'Atelier de Gaztelur, chemin de Gastelhur (Arcangues), 
  4. Les Bas-Rupts, 81 route de la Bresse (Bas-Rupts), 
  5. I Salti, route du Reginu (Belgodère), 
  6. L'Orangerie du Château à Blois, 1 avenue du Docteur Jean Laigret (Blois),
  7. Château de Codignat, Bort l'Etang (Bort-l'Étang), 
  8. MaSa, 112 avenue Victor-Hugo (Boulogne-Billancourt), 
  9. Le Bouche à Oreille, 11 rue de la Chapelle (Boutervilliers),
  10. Le Pêché Gourmand, 2 route de Gap (Briançon),
  11. La Table by La Villa, chemin de Notre-Dame-de-la-Serra (Calvi),
  12. Le Park 45, 45 boulevard de la Croisette (Cannes),
  13. Restaurant du Château, 15 avenue des Reynats (Chancelade), 
  14. Auberge du Bon Laboureur, 6 rue Dr Bretonneau (Chenonceaux), 
  15. Azimut, 273 rue de la Madelon (Courchevel-Saint-Bon), 
  16. L'Aubergade, 78 route Nationale (Dury), 
  17. Le Castellaras, 461 chemin Peymeyan (Fayence), 
  18. Le Belrose, boulevard des Crêtes (Gassin), 
  19. Le Mas du Langoustier, (Hyères), 
  20. Relais de la Poste, 21 rue du Général-de-Gaulle (La-Wantzenau), 
  21. Le Cerisier, 3 rue de la Gare (Laventie), 
  22. La Maison de Bournissac, montée d'Eyragues (Les Paluds-des-Noves), 
  23. Auberge de la Diligence, 4 rue de la Libération (Loiré),
  24. Louise, 4 rue Léo-le-Bourgo (Lorient), 
  25. Maison Clovis, 19 boulevard Brotteaux (Lyon), 
  26. Pierre Orsi, 3 place Kléber (Lyon), 
  27. Le Domaine du Colombier, 270 chemin de Malombre (Malataverne),
  28. Le Marcq, 944 avenue de la République (Marcq-en-Barœul) — étoile remportée l'an dernier,
  29. Le Carrousel, 14 rue du Pont de Morge (Maringues),
  30. Château de Mirambeau, 1 avenue des Comtes Duchatel (Mirambeau),
  31. La Gloire, 74 avenue du Général-de-Gaulle (Montargis), 
  32. Ar Men Du, 47 rue des îles (Névez), 
  33. Le Restaurant, 13 rue des Beaux-Arts (Paris 6e),
  34. Garance, 34 rue St-Dominique (Paris, 7e), 
  35. Gaya Rive Gauche par Pierre Gagnaire, 6 rue Saint Simon (Paris 7e), 
  36. Le Jules Verne, 2e étage de la Tour Eiffel (Paris 7e), 
  37. Le 39V, 17 rue Quentin Bauchart (Paris 8e), 
  38. Au Trou Gascon, 40 rue Taine (Paris 12e), 
  39. St-James Paris, 43 avenue Bugeaud (Paris, 16e),
  40. La Fourchette du Printemps, 30 rue du Printemps (Paris 17e),
  41. La Grignotière, 6 rue Jean Jaures (Raismes),
  42. Origine, 26 rampe Cauchoise (Rouen), 
  43. Grand Hôtel du Lion d'Or, 69 rue Clemenceau (Romorantin-Lanthenay), 
  44. Hostellerie du Rosenmeer, 45 avenue de la Gare (Rosheim), 
  45. La Roya, plage de la Roya (Saint-Florent), 
  46. Auberge St-Jean, 8 rue du Pont (Saint-Jean-de-Blaignac), 
  47. La Bergerie, (Saint-Jean-en-Val), 
  48. La Tour, 31 Nouvelle-Place (Sancerre), 
  49. Le Pré du Moulin, route de Ste-Cécile-les-Vignes (Sérignan-du-Comtat), 
  50. La Coquerie, 1 chemin du Cimetière-Marin (Sète), 
  51. Gavroche, 4 rue Klein (Strasbourg), 
  52. Les Chênes Verts, Route de Villecroze (Tourtour).

Cet article a été réalisé avec l'aide de Victor Cerruti pour l'extraction et le tri des données. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une chef étoilée nous explique comment le Michelin a fait décoller son restaurant

VIDEO: Je me suis levée à 4h30 du matin pendant une semaine comme un membre des forces spéciales de la Marine américaine

  1. Gelly

    Il serait honnête de justifier la décision de retirer une étoile et sur quels critères

Laisser un commentaire