16 startups françaises qui recrutent en 2019 si vous voulez travailler à distance

16 startups françaises qui recrutent en 2019 si vous voulez travailler à distance

Pixabay

Si vous faites partie des gens qui ne veulent pas perdre du temps à faire les trajets maison-bureau tous les jours ou qui ont d'autres contraintes vous obligeant à rester chez vous, certaines entreprises vous permettent de travailler quotidiennement à distance.

C'est en partant de ce constat que Rodolphe Dutel, ancien directeur des opérations de Buffer, a fondé la startup Remotive.io, qui rassemble une communauté de plus de 25 000 personnes travaillant à distance.

A travers son réseau professionnel, une veille sur Twitter et autres réseaux sociaux, des messages de lecteurs de la newsletter de Remotive.io, ce dernier a listé plus de 900 startups dans le monde qui acceptent de recruter en télétravail à temps plein en 2019. 

Cette liste n'est pas exhaustive et se focalise sur les entreprises tech qui ont recruté sur les six derniers mois de l'année 2018 et qui veulent embaucher sur le premier trimestre 2019.

Parmi elles, on retrouve 16 startups françaises qui ont intégré le télétravail dans leur culture d'entreprise. Les voici (par ordre alphabétique). 

Bearer — Cette startup aide "les développeurs à tirer le meilleur parti des APIs".

Booking Sync — BookingSync est une plateforme de cloud pour gérer les locations de vacances, qui cible agences, propriétaires et gérants.

Clustree — Fondée par Bénédicte de Raphélis Soissan, la startup propose une plateforme de recommandations RH basée sur une technologie d'intelligence artificielle pour permettre aux entreprises de déterminer le meilleur profil possible en fonction du poste à pourvoir.

Bénédicte de Raphélis Soissan, fondatrice de Clustree. YouTube/Welcome to the Jungle

Comet — Il s'agit d'une plateforme de mise en relation pour freelances et entreprises. Celle-ci se spécialise dans les projets tech et data.

Cornis — Cette société est spécialisée dans l'automatisation des inspections d'éoliennes et du suivi précis et efficace de leur état.
éolienne, Hanovre, bois

La toute première éolienne construite en bois se situe à Hanovre (Allemagne). Wikimedia Commons/Gerd Fahrenhorst

Cozy Cloud — Cette startup propose d'héberger tous vos fichiers en ligne, que ce soit photos, documents administratifs etc.

Heetch — Créée en 2013, cette startup propose une appli de covoiturage qui permet de se déplacer la nuit.

Teddy Pellerin, cofondareur de Heetch. YouTube/Heetch

Kantree — La startup propose une plateforme de gestion du travail collaboratif. Orange fait partie des clients de Kantree, peut-on lire sur leur site.

LiveMentor — Cette startup propose cinq formations animées par des mentors: une masterclass pour maîtriser Facebook ou encore une autre sur comment lancer son activité avec WordPress. 

Mailparser — Lancé par l'ex-CTO de Weezevent Moritz Dausinger, développe un logiciel qui structure les données issues de vos mails.

Mega — Cette société édite des logiciels qui aident les entreprises à gérer la complexité de leur propre structure et en fin de compte, accroître leur chiffre d'affaires. 

"The Office" (NBC)

Mosalingua — Cette entreprise conçoit des applis pour permettre d'apprendre des langues étrangères sur smartphone. 

Barcelone en Espagne. Pixabay.

PeopleDoc — La startup propose une plateforme SaaS de digitalisation des processus RH. Elle compte parmi ses clients Engie, Decathlon, Dailymotion etc.

Platform.sh — Cette solution permet aux équipes chargées de créer des sites marchands d'intégrer leurs développements de façon continue. Selon le site le Monde informatique, elle compte pour clients le site seloger.com et celui du Parc Astérix. 

TailorDev — La mission de cette startup est de créer des outils pour faciliter le travail des scientifiques et promouvoir la science ouverte (données, leur diffusion, recherche scientifique).

Zest — Il s'agit d'une plateforme dédiées aux entreprises leur permettant de sonder la satisfaction de leurs employés. 

"Sense8" de Netflix


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le directeur du centre de recherche d'Uber à Paris dédié au taxi volant nous explique comment vous pouvez le convaincre de vous recruter

La startup qui vient de séduire des investisseurs de la Silicon Valley a fait une erreur au début que beaucoup d'entrepreneurs français commettent

  1. Solissa Garbiel

    Bonjour et merci pour cet article ! Je suis étonné de ne pas voir une des plus grandes structures 100% télétravail de France : O'clock. Avec près de 50 salariés qui travaillent de chez eux à temps plein, ils ont leur place dans cette liste 😉 Ils sont en période de recrutement en plus

  2. Merci beaucoup, nous sommes ravis de figurer dans cet article, notre équipe multi-culturelle répartie dans 16 pays porte fièrement notre éthique dans le monde entier :). Visitez notre site pour plus d'infos !

  3. Bonjour.

    Je travaille pour un site de formation professionnelle en ligne sur le Growth Hacking. Le Growth Hacking repose sur des techniques digitales avancées, que les startups connaissent bien. Il se trouve que nous sommes également à la recherche de talents, pour développer notre activité.

    Si l'un de vos lecteurs recherchait un poste dans ce domaine, n'hésitez pas à l'aiguiller vers notre site : https://formationgrowthhacking.com.

    Cordialement.

Laisser un commentaire