Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Liu Yifei, la star de 'Mulan', a fait elle-même 90% de ses cascades dans le film de Disney

Liu Yifei, la star de 'Mulan', a fait elle-même 90% de ses cascades dans le film de Disney
© Walt Disney Pictures

Mandy Walker, la directrice de la photographie du prochain Disney, le remake de "Mulan", pense que le film sera un grand succès. "Je suis très confiante", déclare-t-elle à Insider. "Chaque fois que je regarde le film, je suis très émotive. Pour moi, c'est un très bon signe. Je connais déjà les scènes, mais cela m'affecte quand même". Mandy Walker, qui tourne actuellement le biopic d'Elvis Presley de Baz Luhrman, imagine que le film sera un tel succès parce qu'il est "réel".

Avec la réalisatrice Niki Caro, elle a tout filmé devant la caméra, ce qui signifie que les énormes séquences de bataille qu'on voit dans les bandes-annonces ont été méticuleusement chorégraphiées avec des vrais figurants et n'ont pas été créées par magie avec des images de synthèse. "Nous avions 60 chevaux et 100 personnes pour chaque côté de la bataille — donc c'était pour de vrai, et je pense qu'on peut vraiment voir dans le film qu'il ne s'agit pas seulement d'extensions ou d'images de synthèse", raconte Mandy Walker.

A lire aussi — De 'Mulan' à 'Bambi', voici les dessins animés que Disney va adapter en films live-action

Elle affirme également que Liu Yifei, l'actrice qui joue Mulan, a participé à toutes ces séquences et a réalisé 90% de ses propres cascades.

"Liu Yifei est incroyable. En plus d'être une personne charmante, elle est très professionnelle. Elle a fait la plupart des cascades elle-même — l'équitation, le combat à l'épée, les arts martiaux, les séquences de combat, les cascades", précise Mandy Walker.

"Nous avions toujours une cascadeuse sur place, mais [Liu Yifei] s'entraînait aussi et nous essayions avec elle et, neuf fois sur dix, elle le faisait elle-même", déclare la directrice de la photographie. "Et elle l'a très bien fait. Et vous le ressentez dans notre film parce que vous voyez très clairement son visage dans les scènes où elle fait les mouvements".

Les séquences, qui selon Mandy Walker sont inspirées de films d'arts martiaux tels que "Hero" de Zhang Yimou, ont été chorégraphiées et filmées avec "un rythme". "Les séquences de combat sont plus élégantes que violentes. Il n'y avait pas que des gens qui grognaient et frappaient des épées ensemble", poursuit Mandy Walker. "Et l'une des premières choses que Niki Caro m'a dites est que Mulan est le centre du film, et que le film devrait être centré autour d'elle."

Disney

"Donc peu importe ce qui se passe dans la bataille, sur le terrain d'entraînement, ou s'il y a des centaines de soldats, le public doit pouvoir la regarder", ajoute-t-elle.

"Niki est très claire dans sa vision. La collaboration de tous les départements tendait vers le langage visuel unique, nous nous complétions donc tous. Nous avons passé beaucoup de temps à nous assurer que nous étions tous cohérents. Tout cela faisait partie de la collaboration", insiste Mandy Walker. "Par exemple, nous avons choisi un emplacement pour le champ de bataille qui était très monotone, de sorte que le rouge de son costume soit ce vers quoi votre œil se dirige immédiatement."

Bien que l'on ait beaucoup insisté sur l'absence des chansons du film d'animation original ainsi que du dragon parlant Mushu, cette version comporte tout de même quelques éléments fantastiques. L'un des principaux méchants est une sorcière (Xian Lang, jouée par Gong Li) et, selon Mandy Walker, Mulan a aussi sa propre capacité spéciale.

Disney

"Mulan a ce pouvoir — nous l'appelons Qi [ou ch'i]", lâche Mandy Walker. Le Qi est une force qui fait partie de toute entité vivante, et peut également être traduit par 'air' ou 'flux d'énergie', et est également lié aux arts martiaux. "C'est son pouvoir spécial, ce qui fait qu'elle est en fait une guerrière d'élite. Elle réalise qu'elle a ce pouvoir pendant son entraînement, et elle devient alors l'un des guerriers d'élite."

Pour terminer l'interview, Mandy Walker souligne à quelle point elle a aimé le tournage de "Mulan", qui était dirigé par une réalisatrice, une directrice de la photographie (Mandy Walker elle-même), et une première assistante — ce qui n'est pas si courant.

"Les trois responsables du plateau étaient des femmes. Pour beaucoup de gens, c'était une nouveauté, surtout pour un gros film", remarque-t-elle. "Nous étions très organisées, nous faisions des journées de dix heures, nous ne dépassions pas les horaires, nous arrivions à l'heure. Et nos journées de travail, parce que nous étions tellement excitées et que Niki savait exactement ce qu'elle voulait, étaient superbes. Nous avons tous adoré."

"Mulan" sort dans les salles françaises le 25 mars 2020.

Version originale : Jacob Sarkisian/Insider

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :