REUTERS/Bernadett Szabo

Depuis que le Royaume-Uni a décidé de tourner le dos à l'Union européenne, la livre sterling n'est pas au mieux.

La devise britannique a chuté au lendemain du référendum sur le Brexit, en juin 2016, et l'incertitude sur la façon dont s'effectuera la sortie de l'UE accentue encore un peu plus aujourd'hui son recul face à l'euro.

La livre sterling pourrait tomber à 1,09 voire 1,06 euro seulement "au plus fort des tensions en novembre-décembre", a calculé la société d'assurance-crédit Euler-Hermes, dans une étude publiée le 15 octobre. "Cela signifierait en moyenne une dépréciation de -3% par mois jusqu'à la conclusion d'un accord", estime le groupe français détenu par Allianz.

Pire, en cas d'absence d'accord trouvé avec l'Union européenne, la livre pourrait valoir moins que l'euro fin 2019, tombant à 0,88 euro.

En rouge, l'évolution de la livre sterling en cas d'un Brexit sans accord. Capture d'écran de l'étude d'Euler Hermes, publiée le 15 octobre 2018. Euler Hermes

En revanche, Euler Hermes anticipe un soulagement temporaire du marché au lendemain d'un éventuel accord, qui permettrait à la livre sterling de revenir à 1,14 euro en 2019 — son niveau actuel — après un point bas atteint fin 2018. 

Le recul de la monnaie britannique renforce mécaniquement le prix des importations au Royaume-Uni et réduit le poids de son PIB par rapport aux autres pays. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La livre sterling recule face à l'euro et au dollar après la démission de Boris Johnson du gouvernement britannique

VIDEO: Voici le plus grand parcours de montagnes russes transportable du monde — il compte 5 loopings