Business Insider France

Les colis ont l'air entassés n'importe comment dans les entrepôts d'Amazon — voici pourquoi c'est en fait très astucieux

Les entrepôts d'Amazon sont les lieux où les colis sont réceptionnés, triés, stockés, emballés et envoyés aux clients de la plateforme en ligne.

Le système est bien rodé, malgré un détail surprenant: les colis ont tous l'air d'être entassés n'importe comment sur les étagères.

C'est ce qu'a remarqué une journaliste d'Usine Digitale, qui a visité le centre de distribution d'Amazon de Lauwin-Planque (Hauts-de-France), d'une surface de 90.000 mètres carrés.

"Dans le même casier, on peut retrouver un petit dispositif électronique à côté d'une brique de soupe et d'un jouet pour enfant", décrit-elle.

Amazon ne range pas forcément les mêmes produits côte à côte. C'est parce que la place de chaque casier est optimisée au maximum pour avoir la meilleure capacité de stockage possible.

"Nous rangeons tout n'importe comment", expliquait déjà Ronan Bolé, directeur du centre de Lauwin-Planque, à Challenges en 2014. Peu importe l'endroit, tant que cela rentre dans le casier. Les employés scannent juste le code barre de l'objet et précisent l'endroit où ils l'ont déposé, et le système enregistre l'emplacement.

Cette méthode de rangement demande toutefois d'avoir un système automatique efficace et une grande base de données qui peut contenir la localisation de chaque produit.

La méthode plus classique dite "fixe" — on range tous les mêmes produits au même endroit — fait quant à elle perdre de la place, mais il est plus facile de s'y retrouver si on ne dispose pas d'une technologie aussi puissante que celle d'Amazon, et que tout doit être fait manuellement.

Selon Usine Digitale, Amazon serait en mesure de stocker entre 14 et 15 millions de produits d'ici la fin de l'année dans ce centre de distribution, grâce à cette technique.

Jeff Bezos a été l'un des premiers à investir dans la robotique logistique de pointe pour ses entrepôts. Ces investissements lui ont permis d'envoyer plus d'un milliard de produits rien que pendant les vacances de Noël de 2016, souligne MarketWatch

Les autres entreprises de manutention vont investir massivement dans les années à venir pour tenter de rattraper le géant américain, prévoit le cabinet d'études Tractica. Les investissements dans les robots logistiques devraient être multipliés par 10 d'ici 2021.