Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'ONG Anticor saisit la justice pour des soupçons de favoritisme au sujet de StopCovid

L'ONG Anticor saisit la justice pour des soupçons de favoritisme au sujet de StopCovid
Cedric O, le secrétaire d'Etat au numérique, porte depuis l'origine le projet StopCovid. © David Paul Morris/Bloomberg via Getty Images

L'association anticorruption Anticor a saisi le Procureur de la République au sujet de l'application StopCovid, lancée le 2 juin 2020 pour alerter chaque personne susceptible d'être contaminée, s'inquiétant de possibles "surfacturations" pour l'hébergement et la maintenance de l'application, révèle L'Obs sur son site internet. Le magazine avait indiqué la semaine dernière un coût de 200 000 à 300 000 euros par mois pour ces prestations assurées par des entreprises privées alors que le développement avait été fait à titre gratuit. "StopCovid, c'est une facture de plus de 200 000 euros par mois quand d’autres évoquent 1 000 ou 2 000 euros, dès lors, un risque de surfacturation apparaît", explique à L'Obs, Elise Van Beneden, présidente d'Anticor.

Les entreprises Lunabee, Capgemini et Outscale, une filiale de Dassault Systèmes, sont particulièrement visées par le signalement d'Anticor. L'association appuie sa démarche sur les règles de la commande publique. Il n'y aurait pas eu d'appel d'offres alors que pour tout projet supérieur à 139 000 euros, le gouvernement doit y recourir. Un délit de favoritisme est passible de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende, précise l'association. "Nous avons exercé notre rôle de lanceur d'alerte auprès du procureur, à lui désormais de diligenter une enquête pour vérifier la régularité de ces marchés, explique Elise Van Beneden d'Anticor. S'il ne le fait pas, alors nous réfléchirons à porter plainte."

Interrogé par le journal la semaine dernière, Cédric O avait balayé d'un revers de la main ces sommes. "Le coût vers lequel nous nous dirigeons sera inférieur à quelques centaines de milliers d"euros par mois. Il n'y a donc pas d'enjeu de coût financier." Depuis l'annonce de son lancement, StopCovid a fait l'objet de nombreuses controverses, sur la protection des données personnelles, mais surtout sur l'efficacité du dispositif.

A lire aussi — Le Français Yann LeCun, monsieur IA de Facebook, sort de sa réserve pour défendre l'entreprise

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :