Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

L'opticien Afflelou veut devenir numéro 1 en Chine — le succès de l'opération repose sur Sharon Stone

L'opticien Afflelou veut devenir numéro 1 en Chine — le succès de l'opération repose sur Sharon Stone
© YouTube

Le premier réseau français d'opticiens revient en Bourse. Il espère lever plus de 400 millions d'euros.

L'opération doit accélérer son désendettement et accroître son développement international.

Il a notamment pour ambition de devenir numéro 1 en Chine, qui compte à peine 80.000 opticiens pour 1,4 milliard d'habitants. Très récemment, le groupe y a ouvert un premier magasin à Chongqing, dans la province de Sichuan.

"Je peux devenir numéro un en Chine en quatre-cinq ans. J'ai cette ambition", souligne Frédéric Poux, son président-directeur général.

Et comme à son habitude, le groupe va investir massivement sur la notoriété de sa marque.

Le budget communication représente 8% du chiffre d'affaires, soit environ 55,5 millions d'euros sur le dernier exercice 2015-2016. Cette année, c'est l'actrice Sharon Stone qui est au centre de la stratégie d'Afflelou.

L'Europe reste pourtant la priorité du groupe, qui entend conforter sa position de leader en France et en Espagne et aussi devenir numéro un en Belgique, en Suisse ainsi qu'au Portugal.

Afflelou s'efforcera aussi de réduire d'environ 200 millions d'euros le montant de sa dette (425 millions actuellement) pour la ramener de 5,7 fois à moins de 3 fois le résultat d'exploitation.

L'introduction en Bourse a été confiée à JP Morgan, BNP Paribas, et Crédit agricole, avec HSBC et Natixis comme teneurs de livres.

Introduit une première fois en Bourse en 2002 avant d'être retiré de la cote en 2008, le groupe est contrôlé par le fonds Lion Capital (39% du capital), suivi de la Caisse de dépôt et placement du Québec (29%), du fonds Apax (14%), de la holding Afflelou et du management (4%).

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :